" MOI LE SOLDAT GUILAD....."

Publié le par shlomo

« Moi le soldat Guilad... » Traduction française autorisée de la déclaration de l'otage israélien
Le service d’information de l’ambassade d’Israël a publié une traduction autorisée, faite directement à partir de l’enregistrement sonore de la déclaration du soldat Guilad Schalit, enlevé et détenu par le Hamas, rendue publique hier.
Imprimer    Envoyer à un ami 

26/06/07

 

Voir aussi : "Le Hamas rend public un message enregistré de l’otage israélien, Guilad Schalit".

 

Pour ceux qui veulent entendre le message en hébreu, cliquer ici, ou ici.  

 

Extrait d'une vidéo du Hamas, diffusée hier sur la Deuxième Chaine israélienne.

 

"Moi, le soldat Gilad, fils de Noam Shalit, détenu par les Brigades du martyr Ezzedine Al-Kassem, je vous transmets, papa, maman, mon frère, ma soeur, mes amis de l'armée, le bonjour depuis ma prison, et je me languis de vous.

 

J’ai passé une année entière en prison; ma santé se détériore encore et j'ai besoin d'une hospitalisation prolongée.

 

Je regrette le  peu d'intérêt dont font preuve le gouvernement israélien et Tsahal pour mon sort, et leur refus de répondre aux exigences des Brigades Al-Kassem. Il est clair qu'ils doivent accéder à ces revendications pour que je puisse être enfin libéré de prison, en particulier du fait que j'étais en mission dans le cadre d'une opération militaire, et sous les ordres de l'armée. Je n'étais pas un trafiquant de drogue.

 

Tout comme j’ai des parents, une mère et un père, de même des milliers de prisonniers palestiniens ont aussi des mères et des pères à qui il faut rendre leurs enfants. J'ai grand espoir que mon gouvernement montrera plus d'intérêt pour mon sort, et qu'il répondra aux exigences des Moudjahidines.

 

Caporal Guilad Schalit."

 

 

[Texte aimablement transmis par Rachel Samoul, Service d'Information, Ambassade d'Israël en Belgique et au Luxembourg (www.ambisrael.be).]

 

 

Mis en ligne le 26 juin 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org

Publié dans TERRORISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article