PRODI DECOUVRE LA REALITE ISRAELIENNE

Publié le par shlomo

« Incroyable ! » - Prodi découvre la réalité israélienne
Israël / Palestine | Terrorisme

Prodi-Livni Prodi – PM du gouvernement italien en visite en Israël cette semaine.
Visite à Sdérot, accompagne de Livni:

« 5000 roquettes et obus de mortiers ? Incroyable ! Comment peut-on vivre comme cela ? »

Exactement, M. Prodi, comme les Romains vivraient pendant et après des bombardements incessants  de Fous de D. extrémistes retranchés au Vatican !

Que feriez vous M. Prodi dans une telle situation? Sans doute construiriez vous une barrière de sécurité, appelé en politiquement correct Mur l’Apartheid
Bienvenu à la réalité M. Prodi !

mortar

Ce mois ci 80 obus de mortier ont été tirés de Gaza sur le Sud d’Israël pour 56 obus dans toute l’année 2006 : Rien qu’hier 11 obus, pour 5 roquettes « seulement », ont été tirés sur les population civiles des villages qui entourent Gaza et sur le point de passage des camions de ravitaillement pour Gaza.
Selon les renseignements de l’armée ces tirs sont effectués par le Hamas qui contrôle toute la bande de Gaza depuis l’Axe de Philadelphie sur la frontière avec l’Egypte, au Sud et le long de la frontière avec Israël à l’Est et au Nord.

Les mêmes sources estiment à près de 10 000 le nombre d’hommes de l’armée régulière mise sur pied par le Hamas.

De plus le Hamas a organisé une industrie militaire active au sein même de la population civile : les roquettes, les bombes, les ceintures explosives sont aujourd’hui fabriquées à l’échelle industrielle avec numéro de catalogue et numéro de lot !
Tous ces faits ont été relatés à Prodi cette semaine durant sa visite en Israël.
Ainsi que le comptage des surplus de matériel de guerre – transporteurs de troupes blindés, mitrailleuses lourdes, missiles anti-aérien, missiles anti-tanks etc. –  du Fatah et des forces de sécurité de l’AP, prises du Hamas pendant son coup d’état.
Ainsi que les 30 tonnes d’explosifs de guerres, passées cette année à Gaza par … l’Egypte
Il y a loin entre les chambres des palais ministériels romains de la réalité de Sdérot en particulier et d’Israël en général. Nombre de politiques européens ont changé leurs attitudes et positions par rapport à la barrière de sécurité après une courte visite ici. Ces personnes ont pour eux l’avantage du courage nécessaire au changement des idées, imposé par la réalité. Les autres préfèrent la douce quiétude du dogme et du mensonge.
 
 

Publié dans ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article