IRAN : UNE AMENDE DE 2,65 MILLIARDS DE DOLLARS CONTRE LES PASDARAN

Publié le par shlomo


08.09.2007

Un juge fédéral américain a condamné vendredi l’Iran à verser aux familles de 241 américains tués en 1983 au Liban 2,65 milliards de dollars de dommages, la plus forte compensation jamais demandée par la justice américaine à un pays étranger.

Le 23 octobre 1983, 241 soldats américains avaient été tués dans un attentat à Beyrouth où un camion chargé de 19 tonnes d’explosif avait été lancé contre le quartier général des forces américaines près de l’aéroport international de la capitale libanaise. Le même jour et à 4 minutes d’intervalle, 58 parachutistes français avaient été tués dans un attentat similaire à Beyrouth.

Le régime des mollahs avait reconnu son rôle dans ce double attentat perpétué sur place par le Hezbollah avec l’aide de plusieurs membres des Pasdaran dont Mostafa-Mohammad Nadjjar, l’actuel ministre de la défense qui était à l’époque le responsable exécutif des opérations des Pasdaran au Liban, jusqu’en 1985. Mais le personnage le plus intéressant est sans doute le soi-disant « réformateur et ultra-progressiste », Mohsen Armin qui fut à cette époque l’officier de liaison avec le Hezbollah et le commandant des Pasdaran au Liban.

Actuellement, les Américains cherchent à faire pression sur les Pasdaran, on ne peut donc dissocier l’opportunité de ce verdict du contexte politique. Si le verdict avait été moins politique, le juge aurait dû condamner le Hezbollah, or les Américains sont justement en négociation avec ce mouvement...

Ce n’est pas la première fois qu’un tribunal américain rend un tel verdict politisé : en décembre 2006, un juge avait condamné le régime des mollahs à verser 254 millions de dollars aux familles des victimes de l’attentat de Khobar commandité et perpétué en 1996 sous la présidence du soi-disant modéré Rafsandjani (véritable patron du régime visé par ce verdict) .

Actuellement, les américains cherchent à faire pression sur les Pasdaran, on ne peut donc dissocier l’opportunité de ce verdict du contexte politique.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Publié dans TERRORISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article