TROIS TERRORISTES PALESTINIENS TUES A GAZA

Publié le par shlomo

Proche-Orient: trois activistes palestiniens tués par des tirs israéliens à Gaza

Des chars israéliens quittent la bande de Gaza après une opération, le 26 octobre 2007
 
Des médecins palestiniens soignent un blessé à l'hôpital européen de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 11 décembre 2007
En ce moment à la une

David Furst
AFP/Archives ¦
Des chars israéliens quittent la bande de Gaza après une opération, le 26 octobre 2007

 

Trois activistes palestiniens du Jihad islamique ont été tués mardi lors d'une importante incursion de l'armée israélienne dans le sud de la bande de Gaza, ont indiqué des sources médicales et des témoins.

L'opération israélienne survient à la veille d'un premier round de pourparlers israélo-palestiniens prévu à Jérusalem dans la foulée de la conférence de paix d'Annapolis (Etats-Unis) qui a donné lieu à une reprise des négociations entre les deux parties après sept ans d'impasse.

Les trois activistes ont été mortellement touchés par un obus de char israélien dans le secteur d'Al-Omour, non loin du point de passage de Soufa entre la bande de Gaza et le territoire israélien, selon les sources.

Selon le Jihad, les trois morts sont Mohammad Abou Hamra, Ibrahim Baroud et Jihd Al-Aswad, âgés d'une vingtaine d'années.

Peu après, six autres activistes du Jihad islamique et d'un autre groupe armé, les Comités de la résistance populaire, ont été blessés dans un raid aérien israélien dans le même secteur, selon les mêmes sources.

Au total, 13 Palestiniens ont été blessés par des tirs israéliens depuis mardi matin, dont au moins sept activistes.

L'incursion israélienne, à laquelle participent une trentaine de chars, est la plus importante depuis plusieurs mois dans la bande de Gaza, dont le mouvement islamiste Hamas a pris le contrôle en juin.

Cette opération avait lieu dans le secteur de Rafah et de Khan Younès sur une profondeur de 2 km. Les chars israéliens ont tiré des obus vers les deux villes sans faire de victime, selon des témoins palestiniens.

Les forces israéliennes ont également coupé la circulation sur la principale route reliant le nord au sud de la bande de Gaza.

Des accrochages ont opposé activistes palestiniens aux soldats israéliens, selon les témoins.

L'armée israélienne a procédé à des perquisitions dans des maisons et déployé des soldats sur des toits. Des dizaines d'activistes présumés ont été interpellés, selon les témoins.

Interrogé par l'AFP, une porte-parole de l'armée israélienne a minimisé la portée de l'incursion en cours, parlant d'une "opération de routine pour ce qui est de forces engagées sur le terrain".

Selon elle, deux soldats israéliens ont été légèrement blessés par des tirs de roquettes antichars de type RPG contre un des chars qui a pris feu.

Ces tirs ont été revendiqués par le Hamas et le Jihad islamique

L'aviation israélienne avait auparavant tué un Palestinien du Jihad islamique et blessés trois autres membres de cette organisation lors d'un raid près de Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza.

Une porte-parole militaire a précisé que l'aviation avait mené deux raids près de Khan Younès contre des Palestiniens armés qui ont été repérés alors qu'ils s'approchaient de soldats israéliens. Selon la porte-parole, les pilotes ont indiqué que les Palestiniens visés avaient été "touchés".

Les derniers décès portent à 5.971 le nombre de personnes tuées dans les violences israélo-palestiniennes depuis 2000, en grande majorité des Palestiniens, selon un bilan établi par l'AFP.

Le 5 décembre, le ministre israélien de la Défense Ehud Barak avait écarté à ce stade une offensive terrestre dans la bande de Gaza pour tenter de faire cesser les tirs de roquettes palestiniennes sur le sud d'Israël. "Nous ne sommes pas pressés", avait-t-il déclaré.

Selon des commentateurs en Israël, l'armée israélienne ne devrait pas lancer de grande opération avant la venue dans la région, prévue au cours de la première quinzaine de janvier, du président américain George W. Bush qui parraine le processus engagé à Annapolis.

document.getElementById("legendePhotoVisible").innerHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").innerHTML;


© 2007 AFP

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article