SIX TONNES DE NITRATES DE POTASSIUM ....

Publié le par shlomo

Six tonnes de nitrate de potassium découvertes dans un convoi humanitaire en provenance de l’Union Européenne
30 décembre 2007 - Infolive.tv

Au cours d’une opération conjointe de l’armée israélienne et des services de renseignements, le Shin Beth, six tonnes et demi de nitrate de potassium, produit utilisé dans la fabrication d’explosifs et de roquettes, ont été découverts à bord un camion d’aide humanitaire en provenance de l’Union Européene et à destination de la bande de Gaza. Le produit chimique etait caché dans des sacs de sucre.


Lire l’article sur : http://www.infolive.tv/

Le Nitrate de Potassium, qui sert théoriquement d’engrais et de fertilisant, est un produit totalement interdit en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza, du à l’utilisation pernicieuse qu’en font les organisations terroristes, notemment dans la fabrication d’explosifs et de roquettes.

Dans un communiqué officiel, l’armée israélienne a déclaré que cette nouvelle saisie constituait "un nouvel exemple de la manière dont les organisations terroristes exploitaient l’aide humanitaire fournie à la population palestinienne de Gaza. Les groupes terroristes ont caché le nitrate de Potassium dans des sacs de sucre, portant le sigle de l’aide humanitaire fournie à la population palestinienne par l’Union Européenne".

Les forces de défense israéliennes, engagées dans un combat quotidien contre les groupes terroristes de la bande de Gaza, autorisent néanmoins les agences humanitaires internationales à délivrer nourriture, médicament et autres denrées élémentaires à la population palestinienne vivant à Gaza.

Israeli soldiers carry equipment near Kibbutz Ein Hashlosha after operating in the Gaza Strip December 27, 2007. Israel said on Saturday it had recently seized a truck carrying chemicals used to make explosives hidden in bags marked as EU aid for the Hamas-controlled Gaza Strip. (REUTERS/Amir Cohen)


Hommous.net

Publié dans TERRORISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article