LA PROPAGANDE PALESTINIENNE ET LA PRESSE OCCIDENTALE

Publié le par shlomo

Encore une fausse nouvelle colportée par « Associated Press » (en abrégé AP)

Lors du retour de pèlerins palestiniens de la Mecque vers Gaza, des mouvements de foule se sont produits. Le Hamas, à son habitude, a tiré sur les soldats israéliens à travers la foule, sans prendre garde à la sécurité des pèlerins.

Aucune importance : ce crime sera imputé à Tsahal dans une tentative de relancer la légende de soldats israéliens assoiffés de sang.

N’insistons pas sur le fait que de retour de la Mecque, des responsables du Hamas rentrent « à la maison » avec des valises pleines de pétrodollars, pour alimenter la guerre contre Israël.

Une Palestinienne abattue à Eretz
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/
… « Une Palestinienne a été abattue à la frontière entre Israël et la bande de Gaza alors qu'elle attendait de la famille de retour du pèlerinage de la Mecque en Arabie Saoudite, ont annoncé des responsables palestiniens.
Cette quadragénaire franchissait le point de passage d'Eretz hier soir quand des soldats israéliens installés dans une tour de surveillance ont ouvert le feu, tuant la femme et blessant quatre autres personnes, selon des témoins. Des responsables de la santé palestiniens ont confirmé qu'une femme a été tuée à Eretz.
L'armée israélienne a indiqué qu'elle enquêtait »….
Source : AP
Or, selon l’agence de presse francophone israélienne Guysen :
… « La palestinienne tuée dimanche soir à Erez a été touchée côté palestinien du check-point. Des responsables sécuritaires israéliens ont affirmé que le Hamas avait ouvert le feu sur les soldats qui ont riposté.
Les Palestiniens avaient accusé Tsahal d’être responsables de la mort de cette Palestinienne, qui voulait réintégrer son domicile de retour de la Mecque »...

Ainsi, sans la moindre vérification, l’agence de presse AP charge Israël de ce crime, et sans plus de vérification, la presse française – dont l’illustre Figaro - relaie ce morceau de propagande palestinienne.

De plus, dans une déformation qui ne peut être que maligne, le bureau local de l’Associated Press, dont on peut espérer que le responsable local parle l’hébreu et connaît la géographie locale, confond malicieusement les termes « Eretz » qui signifie nation en hébreu, et « Erez », point de passage au Sud de la bande de Gaza. 

Voilà beaucoup de malveillance pour une simple dépêche de presse.

Mais depuis l’affaire Mohammed al Dura, la presse occidentale nous a habitués a ses reprises jamais relues de mises en accusation criminelle d’Israël et de son armée.


Publié dans FRANCE

Commenter cet article