NON AU SECOND ÉTAT « PALESTINIEN »

Publié le par shlomo

De bonnes raisons pour s’opposer à la formation d’un deuxième État « palestinien ».
(NOTE : Yesha = Judée-Samarie + Bande de Gaza + Plateau du Golan)
Il y a DÉJÀ un État palestino-arabe.

Les « Palestiniens » ont déjà un État souverain qui a été donné aux Arabes en 1922 et qui est devenu indépendant en 1946. C’est la Jordanie, qui occupe 77 % de la « Palestine » !

À côté des Israéliens qui doivent se contenter des 23 % restants, les Arabes ne sont pas à plaindre...

Les Arabes ont déjà AMPLEMENT de territoires.

Les Arabes et l’Iran possèdent 10 % de la surface terrestre.

Yesha représente à peine 0.04 % de cette masse. Israël (sans inclure Yesha) représente à peine 0.1 % de la superficie des 22 pays arabes et de l’Iran


Israël est le souverain légal de Yesha. Israël, ayant gagné Yesha dans une guerre défensive, n’est d’aucune manière obligé de remettre ces territoires (auparavent détenues par l’agresseur) selon le Droit International. Voici les preuves qu’Israël était bel et bien sur la défensive lors de la Guerre de Six jours : Si les Arabes n’avaient pas déclenchés la Guerre de Six jours, Israël n’aurait jamais pris le contrôle de Yesha. Les arabes ont subis la conséquence de leur acte.

L’armistice de Rhodes de 1949 mentionne clairement que les ligne de cessez-le-feu sur lesquelles les Israéliens et les Arabes se sont entendus à la fin de la guerre d’Indépendance de l’État hébreu seraient temporaires et ne devraient pas être tenues comme frontière officielle entre Israël et une entité arabe (mais elles le furent quand même) ; elles ne peuvent donc pas êtres considérées comme frontières légitimes d’Israël et encore moins d’un pseudo-pays « palestinien ».

Israël n’a AUCUNE obligation de se retirer entièrement de Yesha selon les résolutions 242 ET 338 de l’ONU.

En effet, ces territoires sont officiellement disputés et non occupés. Les résolutions en question disent simplement que « les deux parties devront faire des concessions ».

Israël a déjà redonné la GRANDE MAJORITÉ (91 %, la Péninsule du Sinaï) des territoires dont il a pris possession lors d’une guerre DÉFENSIVE.

 

texte repris du site dela ldj

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article