Israël, pauvre Israël, ou passé est ton esprit d’Entebbe ? Ton jour de honte est arrive

Publié le par shlomo

Charles Etienne NEPHTALI

C’est avec indignation que j’ai pris connaissance du communique ci-dessous publie par une agence de presse israélienne. Après plusieurs heures de discussion ce dimanche, les ministres du gouvernement israélien ont finalement accepté de procéder à un échange de prisonniers avec le Hezbollah. Cet accord doit permettre le retour des soldats Ehoud Goldwasser et Eldad Regev dont la mort a été officialisé peu de temps après par le Premier ministre Ehoud Olmert. Le terroriste Samir Kuntar ainsi que plusieurs prisonniers palestiniens et libanais seront libérés en échange des dépouilles des deux soldats de Tsahal kidnappés le 12 juillet 2006.

Même si on le craignait, même si on le supposait, cette dramatique nouvelle est un véritable scandale et une véritable honte pour Israël ! Je me permets de l’écrire même si je ne suis pas (encore) Israélien. Ces gens du hezbollah sont d’authentiques criminels, d’authentiques terroristes.

Et dire de M. Sarkozy, lors de son voyage au Liban, a serre les mains certains de ces gens-là, de ces ordures ! M. Sarkozy qui, lors du diner du CRIF avait déclaré haut et fort, à la grande joie des invites et jusques et y compris celle du Président du CRIF, qu’il ne serrera jamais les mains de ceux qui déclarent vouloir détruire Israël !

Et pourtant le hezbollah déclare clairement cette intention.....même s’il n’en a pas (encore) les moyens !

J’ai attendu avec impatience, mais sans me faire la moindre illusion, une déclaration en France du Président d’un comite international pour la libération des militaires-otages (je n’ai pas le nom exact). Ce Président qui, curieusement, pour ne pas employer un autre adverbe, accepta que les photos de 3 militaires-otages, Guilad, Ehoud et Eldad, soit affichées dans le parc Rabin, ou personne ne les verrait mais ou elles furent profanées a plusieurs reprises. Ce Président qui aurait affirme à la manifestation de Bruxelles le 29 décembre 2006 que pas un seul cheveu des militaires-otages ne devait être touche.

Quant a MM. Olmert, Barak et consorts (22 des 25 ministres), n’en parlons même pas mais méditons sur la démission et "l’esprit particulier" du premier nommé et sur ce que j’ai toujours considéré comme une fuite, à savoir ce départ précipité du Liban le 30 mai 2000, départ ressemblant à une débandade organisée par le second nommé, débandade qui permit au hezbollah de se renforcer et de provoquer Israël le 12 juillet 2006 avec les dramatiques conséquences que nous connaissons !

Israël, pauvre Israël, ou passé est ton esprit d’Entebbe ? Cet esprit qui permettait de tuer les terroristes et de libérer les otages. Aujourd’hui, tes dirigeants libèrent les terroristes et laissent tuer les otages.

Il est bien dommage que la peine de mort n’existe pas en Israël pour certains terroristes orduriers du genre Kuntar condamne à plusieurs siècles de prison (quel sens peut bien avoir cette durée ?). Si elle avait existe, il n’y aurait pas d’échange possible. Maintenant ce criminel, cette ordure, va passer pour un véritable héros national que beaucoup voudront imiter !!! On comprend pourquoi le frère de ce monstre a félicité M. Olmert. Il a de quoi en être fier, M. Olmert, de ces félicitations !!!

En cette nuit du 15 au 16 juillet et bien qu’il soit très pénible et très difficile de me prononcer "de l’extérieur" sur cet échange, je pense quand même que le jour de honte est arrive pour Israël avec la libération du super-terroriste Kuntar et ce à quelques jours du 17 Tamouz.

En tout cas, cet "échange" risque fort d’être la porte ouverte à de futurs enlèvements d’Israéliens par des terroristes, sans foi ni loi par définition.

A moins d’une demi-heure de cette "transaction", en cette nuit du 15 au 16 juillet compte tenu du décalage horaire, et à des milliers de kilomètres de distance, toutes mes pensées et ma sympathie vont vers les familles concernées que je me permets d’embrasser bien affectueusement.

Publié dans ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article