Iran, Israël et le lifting américain

Publié le par shlomo

Pendant longtemps, Israël a joué le jeu de Washington pour évoquer une frappe des installations iraniennes. Ce thème est même devenu un des enjeux électoraux de la politique nationale israélienne. Aujourd’hui, la classe politique israélienne est larguée par l’administration Bush de plus en plus ouvertement en faveur d’une normalisation de leurs relations avec les mollahs (une entente).

Le dernier exemple de cette situation incongrue est la visite d’Ehud Barak le ministre israélien de la Défense à Washington. Les esprits surchauffés ont même évoqué une rencontre pour mettre au point les modalités de l’attaque surtout après un appel du ministre de la Défense israélien à laisser « toutes les options » sur la table.

La réponse américaine a été plutôt sèche : « Les Etats-Unis estiment que les pressions économiques et politiques sont le meilleur moyen pour dissuader l’Iran de poursuivre son programme nucléaire », a dit mardi le Pentagone. Pour couper court à toute protestation, le Pentagone a promis de déployer en Israël son système de satellites DSP (Defense Support Program), censé détecter le lancement d’un missile « pour prévenir toute éventuelle attaque d’une république d’Iran dotée de l’arme atomique ! »

Selon le groupe Raytheon (le constructeur de l’engin), ce système X-band est capable de repérer un objet de la taille d’une balle de base-ball à une distance de 4.700 kilomètres. Il pourrait permettre à un missile anti-balistique Arrow de décoller à mi-chemin du parcours d’un missile iranien Shehab-3 vers l’Etat hébreu, parcours dont la durée est évaluée à 11 minutes.

Notez au passage que le mot « islamique » a été retiré par le Pentagone du nom officiel du régime des mollahs. Cependant, malgré ce lifting politiquement correct nécessaire pour une entente irano-américaine, « la république d’Iran » gardera sa force de frappe régionale du Hezbollah dont les missiles mettent généralement moins de 11 minutes pour toucher le sol israélien.

Cependant, il est nécessaire de rappeler que l’objectif du régime des mollahs n’est pas de détruire Israël, mais d’utiliser ce slogan pour agiter la rue arabe et utiliser cette agitation pour justifier la poursuite de la lutte via ses milices (le Hamas et le Hezbollah).

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Publié dans IRAN NUCLEAIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article