ISRAEL A BESOIN DE LA GEORGIE COMMME BASE ARRIERE EN CAS DE CONFLIT NUCLEAIRE AVEC L'IRAN.

Publié le par shlomo


Par IsraelValley Desk

El Al affrète un avion spécial pour évacuer les Israéliens bloqués à Tbilissi selon Guysen. La compagnie aérienne israélienne s’est conformée aux instructions du ministère des Affaires Etrangères et a mis en place ce vol spécial qui sera de retour en Israël dans la soirée.

REVUE DE PRESSE - AGORAVOX :

Tbilissi a acheté à l’État hébreu des systèmes de renseignement et de sécurité électronique.

Les conflits de territoire constituent un facteur de déstabilisation évident. Mais un autre facteur est le rôle que les États-Unis et leur allié Israël prétendent faire jouer à la Géorgie.

La Géorgie, en effet, pourrait constituer une des pièces du dispositif contre l’Iran autant qu’un des facteurs de démantèlement de l’ex-Union soviétique, voire de la Russie elle-même.

Cependant, derrière ces conflits ethniques, il y a le grand jeu pour le contrôle des gazéoducs et oléoducs. Cela concerne le gaz du Turkménistan et les réserves pétrolières d’Azerbaïdjan.

Selon Debka File, citant des sources militaires israéliennes, « d’intenses négociations ont lieu entre Israël, la Turquie, la Géorgie, le Turkménistan et l’Azerbaïdjan pour que les pipelines atteignent la Turquie puis, de là, le terminal pétrolier d’Ashkelon et enfin le port d’Eilat, sur la mer Rouge. A partir de là, les supertankers pourront acheminer le gaz vers l’Extrême-Orient à travers l’océan Indien ».

Les Américains eux sont actifs depuis longtemps dans cette région en raison des ressources énergétiques de la Caspienne. Ils sont également en train de déplacer leurs bases militaires de l’Europe de l’Ouest vers l’Europe de l’Est et l’Asie centrale, officiellement dans le cadre de leur stratégie de “lutte contre le terrorisme”.—

Publié dans INTERNATIONAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article