Iran : à la pointe de l’inventivité militaire

Publié le par shlomo

Des sources proches de Washington ont diffusé des rumeurs d’une arrivée massive des bâtiments de guerre de l’Otan dans les eaux du Golfe Persique pour commencer un blocus maritime de l’Iran. En réponse à cette menace qui peut remettre en cause la stabilité du régime, Téhéran s’est à nouveau lancé dans une propagande militaire sur son inventivité militaire.

Le ministre de la défense des mollahs, le milicien Mohammad-Najjar, un ex du Hezbollah, a réuni une conférence de presse pour faire état de la préparation des Pasdaran à une telle éventualité. Selon lui, les ingénieurs iraniens ont conçu plusieurs armes susceptibles de surprendre l’armada navale des forces de l’Otan.

« Grâce à ces nouvelles armes, aucun navire ni vedette adverse ne pourra se sentir en sécurité à une distance de 300 km des frontières iraniennes, et un bâtiment adverse sera sûrement coulé en cas d’hostilités », précise le régime !

On retrouve sur la liste du ministre : un missile portatif léger de type RPG, un char rapide (Towsan) annoncé depuis 1997, une vedette furtive (annoncé en février 2008), un super missile de grande vitesse évoqué la semaine dernière, un système de missiles anti-missile Cruise ainsi que des missiles guidés par laser ou par satellite (annoncés en avril 2006) alors que l’Iran ne dispose d’aucun satellite pour les guider ! Le ministre a également évoqué un sous-marin drone intelligent qui sèmera la terreur dans les eaux du golfe Persique.

Le ministre a enfin fait état d’une hausse des exportations de ces armes et de son expertise militaires sans évidemment dire quels pays avaient acheté ces équipements et les conseils avisés des Pasdaran ! Il n’a pas non plus expliqué pourquoi le régime ne vend jamais d’armes à ses alliés africains, maghrébins ou sud-américains et pourquoi lui-même achète des armes à la Russie.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Publié dans IRAN NUCLEAIRE

Commenter cet article