POUR ALLAH, JUSQU'A LA MORT

Publié le par shlomo


















Ils s'appellent Lionel, Muriel, David ou Steven. Ils sont nés dans des familles catholiques ou protestantes, en France, en Belgique ou en Allemagne. Leurs vies étaient très ordinaires et ils ressemblaient comme deux gouttes d'eau à votre voisin de palier… Jusqu'au jour où leur existence a basculé, en les projetant sous les feux de l'actualité.

Le 9 novembre 2005, une jeune femme belge, Muriel Degauque, (lire sur Primo) se faisait exploser en Irak, devenant la première femme kamikaze européenne. Au même moment, s'ouvrait devant la cour d'assises de Douai le procès de Lionel Dumont, lui aussi converti à l'islam radical et membre du « gang de Roubaix », qui défraya la chronique dans les années 1990.

En décembre 2001, trois mois seulement après les attentats du 11 septembre, l’Amérique tout entière découvrait avec stupeur sur les écrans de télévision le visage hagard et ensanglanté du « taliban américain », John Walker Lindh, capturé à Mazar-i-Sharif.

Ces événements ne sont pas des faits isolés. Ils s'inscrivent dans une vague qui touche aujourd'hui tous les pays occidentaux : la conversion à l'islam sous sa forme la plus extrême, qui conduit des jeunes européens et américains à s'engager dans le terrorisme, le djihad et la guerre sainte, en Irak, en Afghanistan ou ailleurs.

Qui sont ces « soldats perdus » du djihad ? Comment un jeune Français, issu d'une famille catholique ouvrière, ou un adolescent américain élevé en Californie peuvent devenir du jour au lendemain des musulmans aux idées radicales, en coupant tous les liens avec leur famille et leur milieu d'origine, et en sacrifiant leur liberté, voire leur vie, pour une cause dont ils ignoraient tout quelques années auparavant ?

Quelles sont leurs motivations, avouées ou secrètes ? Pourquoi les services de renseignements européens sont-ils inquiets de l'expansion de ce phénomène et comment tentent-ils de le combattre ?

Pour la première fois, un livre répond à ces questions, et à de nombreuses autres, en tentant de décrypter le « profil » des convertis à l’islam radical en Occident. Parmi les cas traités : ceux de Muriel Degauque, de Lionel Dumont, des frères Courtailler, les « gaulois » d'Al-Qaida, de Steven Smyrek, le terroriste allemand du Hezbollah ou d’Adam Gadahn, le porte-parole américain d’Al-Qaida.

Le livre analyse de nombreux exemples en Europe, aux États-Unis ou en Australie, et dresse des portraits fascinants de ces hommes et femmes très ordinaires, devenus des soldats fanatiques de l’islam radical. A travers l’étude du parcours de ces nouveaux djihadistes, il analyse l’engouement pour l’islam de jeunes occidentaux de plus en plus nombreux et tente d’en comprendre les causes profondes.

Ses conclusions sont inquiétantes pour la France et pour les autres pays confrontés à ce phénomène alarmant.

Plus de renseignements sur ce livre, Editions du Rocher

Publié dans TERRORISME

Commenter cet article