LES SOURCES DE L'AFP SONT ELLES HISTORIQUES OU ISLAMIQUES ?

Publié le par shlomo



Sauf erreur, l’AFP n’emploie pas d’énarques. A moins que… voir la caricature ci-après (1). (Menahem Macina).

 

L’énarque de service ?

 

Une dépêche AFP de ce jour nous apprend que

 

« quelque 90.000 fidèles musulmans ont prié dans le calme sur l'esplanade des Mosquées … »

 

Et cette source, habituellement bien informée, de compléter notre instruction en ces termes :

 

 « L'esplanade des Mosquées se trouve dans la Vieille ville, dans le secteur oriental (arabe) de Jérusalem. Le site abrite le dôme du Rocher et le troisième lieu saint de l'islam après La Mecque et Médine, la mosquée Al-Aqsa. »

C’est tout ?...

Apparemment oui.

Allah waqbar ! L’islam triomphe, une fois de plus.

A l’instar du vacarme assourdissant de la prière du muezzin, connu pour couvrir tous les sons, à Jérusalem, et surtout celui des cloches chrétiennes, le discours négationniste des imams et de la propagande arabe est parvenu à étouffer l’identité du seul lieu saint du judaïsme et à l’islamiser. Même l’évangile des chrétiens est réduit au silence.

Il leur en a pris du temps aux fidèles de Muhammad, pour imposer au monde, en général, et à la presse, en particulier leur 'narratif' substitutionniste qui, à l’instar des sables du désert, recouvre les lieux saints juifs et chrétiens d’un suaire anhistorique…

Le Temple, disent les dignitaires islamistes, connais pas !

  • Peu importe que la Bible hébraïque en fasse mention plus de 450 fois et le Nouveau Testament des chrétiens, plus de 80 fois !
  • Peu importe qu’on lise, dans un évangile (Jn 10, 23), que "Jésus allait et venait dans le Temple sous le portique de Salomon".

Tous des falsificateurs.

·         Peu importe qu’un guide touristique en langue anglaise, intitulé «Bref Guide du al-Haram al-Sharif» et publié, en 1930, par le Conseil Suprême musulman, affirme (2):

« Le site est un des plus anciens du monde. Sa sainteté remonte aux époques les plus reculées. Son identification comme étant le site du Temple de Salomon est sans discussion possible. C'est aussi, d'après une croyance universelle, l'endroit sur lequel David bâtit un autel pour le Seigneur et offrit des holocaustes et des offrandes pacifiques ».

·         Peu importe même qu’une note de bas de page de ce Guide renvoie le lecteur – ô horreur !- à 2 Samuel 24, 25, un livre de la Bible des Juifs !

Seule compte l’auguste parole du mufti de l'Autorité palestinienne, Ikrima Sabri, qui déclarait au cours d’une interview donnée en janvier 2001 au journal allemand Die Welt (3):


« Il n'y a pas la plus petite indication qu'un temple juif ait existé à cet endroit dans le passé. Dans la ville entière, il n'y a pas une seule pierre qui témoigne de l'histoire juive. »

 

 

Menahem Macina

 


© upjf.org

 

 --------------------------

 

(1) Je dois cette trouvaille réjouissante à G. Hod (Israël), que je remercie chaudement.


(2) Voir : Etgar Lefkovits, "Pour le Conseil musulman de 1930, «Les liens du Mont du Temple avec les Juifs sont indiscutables»". (The Jerusalem Post, 26 janvier 2001). 


(3) Voir : "Cheikh Ikrima Sabri: « Pas la moindre pierre qui rappelle l'histoire juive »" (Interview du Cheikh, par le journal allemand, Die Welt, le 17 janvier 2001). 
 

 

 --------------------------

 

Mis en ligne le 05 septembre 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org

Publié dans ANTISEMITISME

Commenter cet article