LE CHAMPIGNON VENENEUX ( 1 )

Publié le par shlomo

 publication antisémite nazie

Matériau de propagande nazi, en vente sur un site néo-nazi.

Mis en ligne sur notre site le 07/10/08

 

  Le champignon vénéneux

2.  Comment reconnaître le Juif

3.  Comment les Juifs sont venus à nous

4.  Qu'est-ce que le Talmud ?

5.  Pourquoi les Juifs se laissent baptiser

6.  Comment le paysan allemand fut chassé de sa maison et de sa ferme

7.  Comment les commerçants juifs escroquent

8.  L'expérience de Hans et de Else avec un homme étrange

9.  La visite de Inge à un docteur juif

10.   Comment le Juif traite les domestiques

11.   Comment deux femmes furent trompées par des avocats juifs

12.   Comment les Juifs torturent les animaux

13.   Ce que le Christ a dit à propos des Juifs

14.   L'argent est le dieu des Juifs

15.   Comment l'ouvrier Hartmann est devenu un National-Socialiste

16.   Y a t'il des Juifs convenables ?

17.   Sans résoudre la Question Juive, aucun salut pour l’humanité

 

1. Le champignon vénéneux

 

 

 

Tout comme il est souvent difficile de dire qu’un champignon est comestible, il est souvent très difficile de reconnaître le Juif en tant qu’escroc et criminel.

Une mère et son jeune garçon cueillent des champignons dans la forêt allemande. Le garçon en trouve certains de vénéneux. La mère explique qu’il existe des champignons comestibles mais que d’autres sont empoisonnés, et, en rentrant à a maison, elle dit :


- Regarde, Franz, les êtres humains dans ce monde sont comme les champignons dans la forêt. Il y a de bons champignons, et de bonnes personnes. Il y a de mauvais champignons, qui sont vénéneux, et il y a de mauvaises personnes. Et nous devons être sur nos gardes à l’égard de ces mauvaises personnes autant que nous devons l'être à propos des mauvais champignons. Comprends-tu cela ?

 

- Oui, Mère, répond Franz. Je comprends qu'en fréquentant de mauvaises personnes, des problèmes peuvent survenir, juste comme lorsque l’on mange un champignon vénéneux. On peut même en mourir !

 

Et sais-tu, également, qui sont ces mauvais hommes, ces champignons vénéneux de l'Humanité ? Poursuit la mère.

Franz claque sur sa poitrine avec fierté : Bien sûr que je le sais, Mère ! Ce sont les Juifs ! Notre professeur nous a souvent parlé d'eux.

La mère loue son garçon pour son intelligence et continue en lui expliquant les différentes sortes de Juifs vénéneux : Le Juif colporteur, le Juif marchand de bétail, le boucher casher, le médecin juif, le Juif baptisé, et ainsi de suite.

Parfois, ils se déguisent, et essayent de paraître amicaux, affirmant mille fois leurs bonnes intentions envers nous. Ils sont juifs et juifs ils restent. Pour notre peuple, ils sont du poison.

- Semblables à un champignon vénéneux ! dit Franz.

- Oui, mon enfant ! Tout comme un simple champignon vénéneux peut tuer toute une famille, un Juif solitaire peut détruire un village entier, une ville entière, même un peuple entier.

Franz a compris.

- Dis-moi, mère : Tous les non-Juifs savent-ils que le Juif est un dangereux et vénéneux champignon ?

La mère secoue sa tête.

 

- Malheureusement non, mon enfant. Il y a des millions de non-Juifs qui ignorent encore qui sont les Juifs. Aussi devons-nous éclairer les gens et les avertir au sujet des Juifs. Notre jeune peuple, lui aussi, doit être prévenu. Nos garçons et nos filles doivent apprendre à connaître le Juif. Ils doivent apprendre que le Juif est le plus dangereux champignon vénéneux dans la vie. Pareillement aux champignons vénéneux qui poussent partout, le Juif se trouve dans chaque pays du monde. Tout comme les champignons vénéneux conduisent souvent à la plus épouvantable calamité, le Juif est la cause de la misère et de la souffrance, de la maladie et de la mort.

 

Les jeunes allemands doivent apprendre à reconnaître le champignon
juif vénéneux. Ils doivent apprendre quel danger est le Juif
pour le peuple allemand et le monde entier. Ils doivent apprendre
que le problème juif concerne la destinée de nous tous.

Les récits suivants disent la vérité au sujet du champignon juif
vénéneux. Ils montrent les nombreuses formes prises par le Juif.

Ils montrent la dépravation et la bassesse de la race juive.

Ils montrent le Juif tel qu'il est vraiment

Le Diable sous forme humaine.

 

 

2. Comment reconnaître le Juif




 

La classe des garçons de 7ème année traite la question de savoir reconnaître un Juif. L’enseignant, Birkmann, a fait différents dessins sur le tableau pour aider la classe. Le jeune Karl se tient debout devant le tableau, une baguette à la main, et explique les dessins.

- On peut reconnaître un Juif à son nez. Le nez juif est courbé à son extrémité. Il ressemble au chiffre 6. Aussi nous les appelons des « figures six ». De nombreux non-Juifs ont eux aussi des nez courbés. Mais dans leur cas le nez est courbé vers le haut, non vers le bas. Ils n’ont aucun rapport avec le nez juif.

Encouragé par l’instituteur, Karl ajoute que les lèvres sont une autre caractéristique distinctive. Elles sont en général lippues. Les sourcils sont généralement plus épais et plus charnus que les nôtres.

Dans leurs yeux on peut voir que le Juif est : Une personne fausse, sournoise.

Le meilleur élève de la classe, Fritz Muller, vient alors au tableau et continue. Fritz indique que les Juifs sont d’habitude de taille moyenne et qu’ils ont les jambes courtes. Leurs bras aussi sont généralement courts. Beaucoup de Juifs ont les jambes arquées et les pieds plats. Ils ont souvent un front bas et incliné. Nous l’appelons un front « en retrait ». Beaucoup de criminels ont de tels fronts. Les Juifs sont aussi des criminels. Leurs cheveux sont la plupart du temps de couleur sombre et ils sont souvent frisés comme les cheveux des nègres. Leurs oreilles sont très grandes et ressemblent à la poignée d’une tasse de café Deux autres garçons apportent leur contribution. L’un parle des cas particuliers, comme les Juifs blonds, et l’autre des bizarreries relatives aux mouvements et aux discours que font les Juifs.

Le Juif parle presque toujours du nez.

Il a souvent une odeur répugnante, douceâtre. Un nez fin peut toujours sentir un Juif. Avec ces réponses l’enseignant est satisfait.

Il retourne le tableau. Les vers suivants y sont écrits et sont récités par les enfants :

 

Du visage d’un Juif
Le Diable malicieux nous parle,
Le Démon qui, dans chaque pays,
Est connu comme la peste maléfique
Serons-nous délivrés du Juif,
A nouveau gais et heureux ?
Pour cela la jeunesse doit combattre avec nous
Pour nous débarrasser du Diable juif.

 

 

3. Comment les Juifs sont venus à nous

 

Regarde ces types ! La barbe infestée de poux !
Les oreilles crasseuses, saillantes.

 

- Regarde ces créatures ! Crie Fritz.

Ces nez juifs sinistres ! Ces barbes pouilleuses ! Ces oreilles crasseuses, saillantes ! Ces pieds plats ! Ces vêtements souillés, gras ! Regarde comment ils bougent leurs mains ! Comment ils marchandent ! Et ils sont supposés être des hommes !

- Et quel genre d’hommes ? Répond Karl. Ce sont des criminels de la pire espèce.

Il décrit leur trafic de marchandises et comment, quand ils ont suffisamment d’argent, ils se débarrassent de leurs vêtements sales, se coupent la barbe, s’épouillent, portent des vêtements à la mode et font comme s’ils n’étaient pas des Juifs. En Allemagne, ils parlent l’allemand et se comportent comme s’ils étaient des Allemands. En France, ils parlent le français et parlent comme des Français. En Italie ils veulent être Italiens ; En Hollande, des Hollandais En Amérique, des Américains ; etc. Et ainsi de suite dans le monde entier.

Fritz en rit et dit que de toute façon ils peuvent toujours être reconnus comme des Juifs. Karl incline la tête :

- Naturellement, on le peut si on utilise ses yeux. Mais malheureusement, il y en a toujours beaucoup qui succombent à l escroquerie juive.

Fritz répond :

- Pas moi ! Je connais les Juifs! Je connais aussi, un dicton sur eux :

 

Autrefois ils sont venus de l’Est,
Sales, pouilleux, sans un sou ;
Mais en quelques années
Ils ont réussi dans la vie.
Aujourd'hui ils s'habillent très bien ;
Ne veulent plus être juifs

Alors garde les yeux ouverts et prends note :
Un Juif restera toujours un Juif !

 




Publié dans ANTISEMITISME

Commenter cet article