LE MONDE ARABE : UNE NOUVELLE VAGUE DE CARICATURES ANTISEMITES

Publié le par shlomo

La crise à Wall-Street semble "inspirer" les caricaturistes dans le monde arabe, qui ne cessent d'utiliser des caractères juifs sataniques.
Les élections aux Etats-Unis et la crise économique à Wall-Street sont exprimées par les caricaturistes dans le monde arabe. Aux cotés de caricatures objectives concernant la crise, on peut trouver des caricatures faisant usage de caractères antisémites évidents: le juif orthodoxe présenté de manière déformée, avec le nez crochu caractéristique de ces caricatures.
Le but des caricatures est de créer l'impression que les juifs manipulent les candidats à la présidence comme des marionnettes, que les juifs sont satisfaits de la crise économique et que malgré la crise économique, les Etats-Unis continuent a aider Israël.
Faris Karvat a dessiné pour le journal Syrien "Al-Vaatan" une caricature ou l'on peut voir le visage d'un juif stereotypique content et joyeux alors que des caractères représentant les Etats-Unis et les arabes sont en pleurs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le caricaturiste Jiihad Awartaani a dessiné pour ce même journal une caricature antisémite, ou l'on peut voir un juif stereotypique, négatif et démoniaque, vêtu comme un juif orthodoxe et portant sur son chapeau l'Etoile de David. Le caractère ayant des yeux, un nez et des oreilles protubérants, tient dans chaque main une marionnette, l'une de McKein, l'autre d'Obama. Les deux figures lèvent leurs doigts et créent l'impression qu'elles sont des figures juives stereotypique faisant le signe de la victoire.
 
 
 
 
 
 
La caricature de Jilal El-Rifai du journal A-Dostor Jordanien montre la figure representant Wall-Street comme un mendiant en haillons allonge par terre et la figure representant les Etats-Unis se tenant debout devant lui et présentant, dans une fente d'un mur (le mur de séparation) un sac empli de dollars à un juif démoniaque et déformé.

Source: www.omedia.co.il


Publié dans ANTISEMITISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article