PIRATERIE: DES NAVIRES PATROUILLEURS EN MER ROUGE ?

Publié le par shlomo



Il convient de féliciter l'Union européenne qui a approuvé lundi la première opération navale de son histoire pour lutter contre la piraterie au large de la Somalie et dans le golfe d'Aden. L'Allemagne, la France, le Royaume Uni et l'Espagne ont annoncé leur participation à cette force. L'Eunavfor sera constituée d'au moins sept navires, dont trois frégates et un navire de ravitaillement, et bénéficiera de l'appui d'avions de patrouille maritime. Saluons cette prise de responsabilité de l'Union européenne afin de protéger une route maritime vitale pour l'Occident. Bien entendu il y a toujours des gens pour exprimer leur mécontentement.
C'est le c
as du Yémen qui a réagi en se disant inquiet de la présence navale multinationale près de ses côtes :
 "La présence navale multinationale à l'embouchure sud de la mer Rouge est un sujet de préoccupation. Cela représente un danger pour la sécurité nationale arabe et pourrait préluder à un plan d'internationalisation de la mer Rouge qui avait été un temps avancé par Israël et rejeté par les Arabes".
En quoi les navires de ces quatre démocraties représentent un danger pour la "mythique" sécurité nationale arabe ? Mystère. Les pirates ne sont-ils pas un danger pour les citoyens et les navires yéménites ? A moins qu'il ne s'agisse d'un nouveau complot sioniste. Les pirates étant instrumentalisés par Israël afin de conduire à une intervention militaire aboutissant à un plan d'internationalisation de la mer Rouge. Décidement ces Juifs sont diaboliques (rires).


David Bescond pour Rebelles.info

Publié dans TERRORISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article