ISRAEL-SENEGAL : COOPERATION ECONOMIQUE...

Publié le par shlomo

News: AFRIQUE - Pour Gidéon Béhar, l’ambassadeur d’Israël au Sénégal, Il faut s’attendre à une pluie d’investissements israéliens au SENEGAL


Par IsrtaelValley Desk

Revue de Presse –

La coopération économique entre Israël et le Sénégal est en passe d’amorcer un saut qualitatif avec notamment l’existence de plusieurs projets dont un complexe agro- industriel qui sera installé à Koubalan pour participer au processus de reconstruction de la Casamance.

Si l’on en croit plusieurs hommes d’affaires ayant participé à la conférence de presse de Gidéon Béhar, l’ambassadeur d’Israël au Sénégal, Il faut s’attendre à une pluie d’investissements israéliens dans notre pays.

Première annonce, l’implantation à Koubalan près de Bignona, d’un complexe agro industriel doublé d’une université catholique qui va accueillir quelque 3000 étudiants en provenance de 16 pays de la sous-région.

Le projet qui va favoriser des cultures fruitières et maraîchères sous serres, une laiterie, des bassins de rétention, la pisciculture, etc., va générer des revenus estimés à près de 9 milliards par an, informe François de Paul Correa, conseiller du Temporel du Cardinal Théodore Adrien Sarr.

L’initiative qui sera financée en grande partie par des fonds israéliens déjà disponibles, permettra aussi le bitumage de plusieurs routes de cette partie sud du pays de même que l’application sur place de systèmes d’irrigation de pointe conformément à l’expertise israélienne en matière de goutte à goutte.

Ce projet du reste assez novateur, va permettre la création de 600 emplois en Casamance. Autre grand projet israélien, la création d’une centrale solaire à Allou Kagne près de Thiès. C’est ainsi que notre compatriote Cheikh Ahmadou Bamba Fall, représentant exclusif des Israéliens de Millenium Solar, annonce que cette centrale de 50 mégawatts va contribuer grandement à la résorption du déficit énergétique à Thiès et ailleurs au Sénégal. Ses partenaires Israéliens seront d’ailleurs au Sénégal dans la première semaine de janvier pour peaufiner ce projet avec les autorités sénégalaises, notamment les responsables de la Senelec.

Pour sa part, l’opérateur économique Ngadiél Kâ annonce l’ouverture dans quatre mois à Diamniadio, d’une usine de fabrication d’engrais qui va polariser d’autres pays d’Afrique de l’ouest. S.E. l’ambassadeur d’Israël au Sénégal a présenté au public les performances économiques d’Israël, un pays peu gâté par la nature mais qui a su doper son économie en s’appuyant sur des investissements massifs dans le domaine des technologies high-tech et de l’agriculture.

Il s’agit maintenant d’améliorer sensiblement le volume des échanges entre nos deux pays évalué à ce jour à 10 millions de dollars par an.

Copyrights – Mamadou Lamine DIATTA

Source: http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=41453

Publié dans INTERNATIONAL

Commenter cet article