Le chef des loups est dans la bergerie de l’ONU! Une attitude hostile sans précédent envers Israël

Publié le par shlomo


Sous le titre, "Le président de l’Assemblée Générale des Nations Unies tente d’empêcher la représentante d’Israël de prendre la parole", le correspondant de Haaretz rapporte cette attitude sans précédent et la protestation européenne qu’elle a déclenchée. Les méthodes de ce Président, vendu à la cause des Etats arabes hostiles à Israël, rappellent les sombres jours de l'hitlérisme, lorsque le cynique Göring était président du Reichstag.
(Menahem Macina).
Imprimer    Envoyer à un ami 

Haaretz, 10/12/08

 

Texte anglais original : "UN General Assembly chief tries to block Israeli envoy’s address", By Shlomo Shamir.

 

Traduction française : Menahem Macina.


  Hitler à la tribune du Reichstag. Au perchoir: H. Göring
  Cliché ajouté par M. Macina

Le Président de l’Assemblée Générale des Nations Unies a tenté d’empêcher l’ambassadrice d’Israël, la professeure Gabriela Shalev, de prendre la parole lors d’une session commémorative plénière du soixantième anniversaire de l’adoption et de la promulgation par l’ONU, de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, prévue pour mercredi [10 décembre].

Le Président de l’Assemblée Générale des Nations Unies, Miguel d’Escoto Brockmann, a tenté d’annuler les discours que devaient prononcer des représentants du groupe régional non officiel, dit d’"Europe occidentale et autres", lorsqu’il a appris que l’ambassadeur d’Israël allait représenter le groupe, dont elle assure la présidence tournante.

Toutefois, les représentants européens ont rejeté la motion annulant la séance, et ont exprimé leur scandale devant cette tentative d’empêcher l’allocution.

En réaction, Brockmann a annoncé qu’il ajouterait à la liste des intervenants de cette session un représentant du bloc arabe et un autre du bloc des nations indépendantes, deux groupes dont l’hostilité à l’égard Israël est notoire.

A la lumière de ces changements, on s’attend à ce que l’événement tourne au débat politique.

 

Shlomo Shamir

 

© Haaretz

 

 

Mis en ligne le 12 décembre 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org

Publié dans ANTISEMITISME

Commenter cet article