Feu vert à Gaza

Publié le par shlomo

Par YAAKOV KATZ ET HERB KEINON

 

Tsahal a obtenu le feu vert mercredi pour mener une série d'opérations contre le Hamas dans la bande de Gaza, après plus de 60 tirs palestiniens d'obus de mortier et de roquettes Kassam et Katioucha dans le Néguev.

Des chars israéliens postés près de la bande de Gaza.
Photo: AP , JPost

Les tirs ont atteint plusieurs localités israéliennes du Sud, allant d'Ashkelon à Kerem Shalom. Au moins deux roquettes Katioucha de type Grad se sont abattues sur Ashkelon. Une roquette Kassam a frappé la ville de Netivot.

L'attaque n'a fait aucun blessé. En revanche, près de 60 personnes - dont de nombreux enfants et adolescents - souffrent de traumatismes psychologiques.

En raison de l'escalade des violences et de la crainte de voir le Hamas intensifier encore davantage ses attaques, l'administration civile a décidé de relier toutes les localités, situées à 30 km de la bande de Gaza, à un système d'alarme. Le vice ministre de la Défense, Matan Vilnaï, a décidé par ailleurs de distribuer des beepers à tous les agriculteurs du secteur.

Le ministre de la Défense, Ehoud Barak, a déclaré mercredi soir que l'armée devra se préparer à contre-attaquer. "Tous ceux qui menacent des citoyens ou des soldats israéliens paieront le prix fort. Nous ne laisserons pas les événements se poursuivre ainsi", a-t-il ajouté.

Selon des sources officielles de la défense, Tsahal a obtenu l'autorisation de mener une série d'opérations dans l'enclave palestinienne, incluant des frappes aériennes sur des cibles du Hamas et du Djihad islamique, ainsi que des opérations de terrain contre des infrastructures appartenant aux cellules terroristes. En revanche, une incursion plus importante - telle qu'une reprise du pouvoir sur le secteur - n'est pas envisagée.

La défense n'a pas souhaité révéler à quel moment l'opération israélienne sera mise à exécution, pour des raisons de sécurité.

De son côté, le Hamas a déclaré qu'il continuera de tirer des roquettes dans une perspective de "légitime défense" et que les frontières se trouvent désormais sous haute surveillance, en amont de l'incursion israélienne.

Mercredi soir, l'aviation israélienne a bombardé un arsenal de roquettes dans le Sud de la bande de Gaza, faisant au moins un mort et deux blessés.

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article