REVUE DE LA PRESSE ISRAELIENNE

Publié le par shlomo

Télévision Guilad Shalit blessé ? 29.12.08 (05:45)

 La télévision égyptienne, se basant sur une information parue sur un site internet proche du Hamas, a rapporté que l’otage israélien Guilad Shalit, toujours détenu par les islamistes dans la bande de Gaza, avait été blessé lors d’une attaque de l’aviation de Tsahal. En Israël on a immédiatement réagi en affirmant qu’il s’agissait d’une «manipulation ouverte» et précisé que la famille du soldat captif avait été prévenue, à la veille de l’opération "Plomb durci", que des tels communiqués de désinformation étaient susceptibles d’être publiés par des médias arabes.

Sécurité Deuxième nuit de l’opération « Plomb durci » 29.12.08 (05:21) [© Flash90]


 Au cours des opérations nocturnes dans la bande de Gaza, plusieurs bâtiments utilisés par les milices islamistes armées, ont été visés par des tirs de l’aviation israélienne, dont un jouxtant la demeure du Premier ministre Hamas, Ismaël Haniyeh. Ce dernier n'était d'ailleurs pas chez lui, tous les dirigeants islamistes ayant quitté leur domicile fixe de peur d'être atteint par Tsahal. Selon des sources palestiniennes, sept personnes, dont deux enfants en bas âge, ont été tués au cours de ces raids aériens. Un porte parole de l'armée a indiqué pour sa part que toutes les cibles touchées étaient des bâtiments servant à la fabrication de munitions ou de lieux de réunions des activistes du Hamas.

Economie Crise économique 29.12.08 (06:04)

Le consortium Africa-Israël - après avoir annoncé des pertes record de 2,1 milliards de dollars pour le trimestre écoulé, et procédé à des licenciements - met en vente l’avion de son président, Lev Levaïev, pour 46 millions de dollars. L’appareil, un "Bombardier Global" dont la valeur est estimée à 55 millions de dollars, avait été acquis par la société, l’année dernière, mais les coûts d’exploitation élevés (2.000 USD de parking par jour, et 5.000 USD l’heure de vol), ont motivé cette décision. Lev Levaïev utilisera donc pour ses déplacements, un autre avion qu’il détient à titre privé.


A LA UNE
Lourdes pertes pour le Hamas
Selon un bilan des opérations israéliennes publié dimanche, en début d'après-midi, par les services médicaux du Hamas, "plus de deux cent soixante dix palestiniens ont été tués" au cours des raids menés par les appareils israéliens, et "plus de six cents personnes ont été blessées".

  Sécurité
Une roquette de longue portée atteint Ashdod
Les tirs de Grad et Qassam du Hamas, qui avaient sensiblement diminué durant la première moitié de la journée, semblent néanmoins s'étendre au-delà des zones habituellement frappées : une roquette a ainsi explosé dans le jardin d'une villa d'un Moshav situé au nord de la ville d'Ashdod, dans les limites du Conseil régional Hevel Yavné.

Victimes israéliennes
Des centaines d'Israéliens ont participé, dimanche après-midi, à l'enterrement de Bebert Ouaknin, qui a été tué la veille, dans la ville de Netivot, par un tir de roquette palestinienne.
Peu après treize heures, les médias israéliens ont annoncé que plusieurs attaques des milices du Hamas avaient été lancées contre le sud du pays.

  Diplomatie
Israël ne vise que les terroristes
L'ambassadrice d'Israël à l'ONU, Gabriela Shalev, a adressé une lettre, durant la nuit de samedi à dimanche, aux représentants du Conseil de sécurité des nations unies. Elle y souligne que l'opération baptisée "Plomb durci", et entamée samedi, en fin de matinée, constitue "la réaction de l'Etat hébreu visant des objectifs appartenant uniquement aux organisations terroristes", et qu'Israël n'a nullement "l'intention de faire la guerre aux populations civiles".

L’Egypte accusée de collaboration avec Israël
Selon l’édition de ce jour du journal Al Quds Al Arabi paraissant à Londres, le ministre des renseignements égyptiens, le Général Omar Suleiman, aurait averti différentes capitales arabes de l’imminence d’une attaque de Tsahal dans la bande de Gaza, mais fait passer aux dirigeants du Hamas un message indiquant qu’Israël serait prêt à envisager une nouvelle accalmie.
Conséquemment les miliciens islamistes n’auraient pas évacué leurs bases, qui ont été attaquées en priorité par l’aviation israélienne.
  Monde arabo-musulman
"Gouter du sang palestinien"
Dans un style caractéristique des dépêches rédigées par les responsables du parti Baas syrien, Bouthayna Chaabane, la conseillère politique et médiatique à la présidence de la République, a estimé que "tous ceux qui désirent prendre la tête du gouvernement israélien doivent au préalable goûter du sang palestinien, et c'est ce que fait actuellement la ministre israélienne des Affaires étrangères".

Réactions à la risposte de Tsahal
"La situation à Gaza exige de la communauté internationale et de ses organisations, notamment les Nations unies et le Conseil de sécurité, une intervention rapide, car leur silence reflète une sympathie flagrante avec l'occupation israélienne", a estimé le parti de Dieu de Hassan Nassrallah, dans un communiqué publié durant la journée de samedi à Beyrouth.

  Etranger
Warschawski : Les crimes de guerre d'Israël
Le site Internet de l'Association France-Palestine a mis en ligne, ce week-end, un texte du militant antisioniste, le franco-israélien Michel Warschawski, dans lequel ce dernier estime notamment que "l’Etat d’Israël doit être suspendu des institutions internationales, tant que Gaza sera assiégé et que l’aviation et l’artillerie israélienne continueront à massacrer sa population !".

  Nouvelles brèves
Israël, le 28/12/08
DIPLOMATIE : Selon l'agence de presse syrienne Cham Press, Damas a annoncé au Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, sa décision de suspendre les négociations de paix avec Israël, en raison de l'opération militaire sur Gaza.

  Nouvelles brèves, International
Monde, le 28/12/08
FRANCE : Dans un communiqué, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) "déplore les victimes, notamment civiles, à la suite de l'opération israélienne sur Gaza mais tient le Hamas pour responsable de cette situation" et rappelle que "le Hamas a pris la responsabilité de rompre la trêve, malgré les incessantes mises en garde du gouvernement israélien et s'est livré à des attaques incessantes contre les villes du sud d'Israël. Le CRIF considère qu'aucun pays n'aurait supporté de telles provocations sans réagir".

Publié dans ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article