REVUE DE LA PRESSE ISRAELIENNE

Publié le par shlomo

 A LA UNE
Incursion terrestre à Gaza 04.01.09 (05:10)
D’importantes forces terrestres, appuyées par le génie, l’artillerie et les renseignements, ont pénétré samedi dans la soirée à l’intérieur de la bande de Gaza, dans le but de faire cesser totalement les tirs du Hamas sur Israël, qui se sont poursuivis sans relâche, malgré les nombreuses opérations de l’aviation israélienne, la semaine passée.
Plusieurs dizaines de terroristes sont morts au cours des premiers combats, alors que Tsahal continue de progresser vers les zones d’où sont tirées les roquettes.

Le ministre de la Défense, Ehud Barak, a affirmé samedi soir, au cours d’une interview télévisée, qu’après avoir examiné toutes les alternatives, il avait décidé, avec le cabinet de sécurité, mais après de profondes hésitations, de l’extension terrestre de l’opération «Plomb durci», étant pleinement conscient qu’il s’agit «d’une étape qui sera accompagnée de difficultés et de victimes».
Il a rajouté que depuis le début de cette opération militaire, plus de 600 objectifs avaient été atteints par l’aviation de Tsahal, et que ces raids avaient provoqué la mort de 400 personnes et fait 2.000 blessés parmi les membres du Hamas et les autres milices armées palestiniennes.
Mais dans le même temps "plus de 400 roquettes et obus de mortier ont été tirés sur des habitations, des classes d’école, des jardins d’enfants et les concentrations de population, causant la mort de 4 Israéliens, et de 25 blessés".
  Sécurité
«Toquer au toit» 04.01.09 (07:31)
Le raid de l’aviation israélienne qui a couté la vie au chef du Hamas, Nizar Rayan, la semaine passée, a été effectué en conformité avec les instructions de Tsahal, à savoir qu’il a été précédé - comme tous les autres raids aériens visant des habitations servant également de dépôts d’armes - par un appel téléphonique, 10 minutes avant le bombardement prévu, invitant les occupants à évacuer leur domicile.

Cette consigne dénommée « Toquer au toit » a été validée par la Justice israélienne, même après que plusieurs Palestiniens, avertis par ces coups de fil, aient ignoré l’appel téléphonique et soient montés sur le toit de leurs maisons, comptant ainsi que les pilotes de Tsahal n’effectuent pas leur mission.
Personne n’ayant répondu à l’appel téléphonique de jeudi dernier, la maison de Rayan - qui avait par ailleurs affirmé à maintes reprises qu’il ne l’évacuerait pas - a alors été bombardée quelques minutes plus tard.
  Diplomatie
Condamnation de l’ONU, soutien des USA 04.01.09 (05:47)
Le Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-Moon, s’est entretenu - peu de temps après que les troupes de Tsahal aient pénétré en territoire palestinien - avec le Premier ministre israélien Ehud Olmert, exprimant «déception profonde et inquiétude», et déplorant l’aggravation des souffrances causées à la population civile de Gaza. Ban Ki-Moon a appelé Israël à mettre immédiatement fin aux opérations militaires dans la bande de Gaza.

Parallèlement, le Département d’Etat américain a publié un communiqué selon lequel les USA étaient engagés pour l’obtention d’un cessez-le-feu permettant «que cesse la situation où se poursuivent les tirs contre Israël», précisant que la paix recherchée devait être «stable».
Par ailleurs les Etats-Unis ont appelé Israël «à prendre en compte les implications possibles des opérations terrestres, sur les civils».
  Insolite
Alertes manuelles 04.01.09 (07:46)
Suite à une série de malfonctionnements des systèmes d’alarme à la roquette, à Beer-Sheva, les services de Défense ont décidé, en attendant la réparation de ceux qui sont défectueux, de placer deux soldates à proximité des dispositifs actionnant les sirènes de la ville, qu’elles devront faire retentir manuellement, dès réception d’un signal transmis par beeper.
  Religions
Condamnation du ministère des Religions 04.01.09 (08:07)
Plusieurs synagogues affiliées au courant réformiste ont porté plainte contre le ministère des Religions pour «sélection et discrimination», celui-ci ayant refusé de les mentionner dans la liste nationale des synagogues du pays, publiée sur leur site internet.
Consécutivement à cette demande, ladite liste avait totalement disparu du site.

Le tribunal qui avait exigé qu’un recensement, mis à jour, soit à nouveau publié, a condamné l’Etat à verser 10.000 shekels de dommages et intérêts aux synagogues ayant porté plainte.
Le rabbin réformiste Guilad Kariv s’est déclaré satisfait de ce verdict se disant néanmoins «attristé que le ministère ait préféré enlever la liste complète des synagogues d’Israël, pourvu que n’y figure aucune qui soit d’obédience réformiste», et espéré «que le jour serait proche, où l’Etat se conduira avec respect et égalité envers les différentes communautés du peuple juif».

Israel Infos

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article