Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas une larme pour Gaza, le repaire des terroristes

Publié le par shlomo


Combattant du Hamas Des fascistes vert foncé remplacent désormais des fascistes vert clair, des terroristes fanatiques (Hamas) remplacent des terroristes guère moins fanatiques (Fatah), mais cela a le mérite de montrer à la face du monde naïf et lâche le vrai visage de ce peuple que l'on continue à tenter pitoyablement de plaindre.

Jusqu'à présent, on pouvait considérer le Hamas comme une organisation d'extrémistes non représentative, mais les urnes ont parlées. Le Hamas à pris le contrôle de la bande de Gaza démocratiquement. Nos medias peuvent nier l’évidence mais la réalité est bien la. Il faut maintenant être conscient que le Hamas à Gaza a le soutien actif de la population
.


Il est évident, dès lors, que toute avancée vers la paix sera difficile voire impossible, et que le climat local ne va pas s'apaiser. Cela montre aussi l'absurdité des concessions faîtes par l’occident qui en retour n'aura rien, sinon plus de sang, sinon plus de larmes.

Nous voilà bombardé d’images de palestiniens victimes de Tsahal, de manifestations de soutien à la Palestine dans les rues de Paris aux cris de Allah aoukbar, des femmes voilées larmoyantes qui face caméras demandent au monde entier de faire cesser les crimes inhumains des habitants de Gaza qui vivent un enfer et de la désapprobation habituelle de la communauté internationale. Au point de se demander si ces images ont été tournées à Gaza ou à Paris

Nos désinformateurs ont parfois « oublié » de mentionner que les palestiniens tués étaient des terroristes, dont certains membres du Hamas, responsables de tirs de roquettes contre les villes du sud de l'Etat hébreu qui se cachent courageusement au milieu d’une population complaisante et complice mettant en danger immédiat ses propres enfants.

Enfants soldat Ces mêmes enfants formatés  qui s'exercent aux méthodes de guerre, parfois plus petites que leur fusil d'assaut AK-47 les recrues apprennent à tuer, à manipuler les explosifs, comment tendre des embuscades. Ces gamins reçoivent même, lors d'une cérémonie à la fin de leur entraînement, un diplôme du commandant du camp.Remise de diplome

Nos médias qui pleurent régulièrement sur le triste sort des palestiniens ont également omis de signaler (ou alors très brièvement) que les tirs de roquettes incessants du Hamas sont responsables de la mort de dizaines de civils israéliens, que le cesser le feu pourtant établi entre les 2 parties n’a jamais été respecté par le Hamas.

Par contre, nos médias humanistes, pacifistes, qui font une différence entre les morts n’oublient pas de pointer du doigt le responsable de ces massacres commis par des terroristes islamistes : Israël

Oublié que l’Etat Israélien a le droit et le devoir de se défendre quand on tue ses enfants, comme n’importe quel Etat qui serait attaqué.

Oublié que le Hamas ( harakat al-muqâwama al-'islâmiya ), Mouvement de résistance islamique Crée en 1987, dont l’acronyme en arabe signifie « zèle », est une organisation terroriste musulmane sunnite radicale issue de la section palestinienne des Frères musulmans (FM) qui utilise des moyens politiques et violents, y compris le terrorisme, pour atteindre son objectif, soit la création d’un État palestinien islamique en Israël. Le Hamas a déclaré qu’« il est en guerre avec le peuple juif, ainsi qu’avec l’État d’Israël. Le but de chaque opération est de tuer des juifs; parce qu’en tuant des juifs, tous les colons sionistes et leurs alliés sortiront de la région ».

Le Hamas est bien financé et organisé et ses fonds proviennent de nombreuses sources. En mars 1996, les services de renseignements israéliens estimaient qu’environ 95 % des 70 millions de dollars recueillis chaque année étaient versés à des organismes de bienfaisance, comme des hôpitaux, des dispensaires et des écoles, et qu’une petite partie seulement de ce montant était détournée pour l’acquisition d’armes et des opérations militaires. Bien que des fonds apparemment recueillis pour des organismes de bienfaisance soient versés directement à l’aile militaire, une partie des fonds de bienfaisance destinés aux activistes, à leurs familles et à des établissements est détournée au profit de l’appareil terroriste et est utilisée à des fins terroristes. Les organismes de bienfaisance paient des amendes et aident les familles des activistes arrêtés ou les activistes eux-mêmes. En d’autres termes, pour servir au terrorisme, il n’est pas nécessaire que les fonds soient utilisés exclusivement pour l’acquisition d’armes, la fabrication d’explosifs ou le soutien logistique. Depuis 1990, Hamas a commis plusieurs centaines d’attentats terroristes contre des cibles aussi bien civiles que militaires. Depuis le début de la deuxième Intifada, en septembre 2000, Hamas est l’un des principaux groupes impliqués dans les attentats suicides contre les Israéliens.

Oublié que le Hamas figure sur la liste des organisations terroristes du Conseil de l'Union Européenne, du Canada, du Japon, des États-Unis.

Oublié également le fait que l'acheminement d'armes et de terroristes dans la bande de Gaza se faisait par des ambulances de l'ONU.

Il est inadmissible que la France deviennent une zone de protestation et de guerrilla urbaine ou ce conflit est importé en parti à cause d’une population musulmane sans cesse grandissante et qui du fait de son nombre voudrait y impliquer la France, que du mobilier urbain des infrastructures publiques, des biens privés soient détruits par des crétins en keffieh pas assez courageux pour prendre un billet d’avion et aller faire le coup de feu contre l'armée israélienne mais qui préfèrent intimider la population française qui commence à en avoir plus que ras le bol de baisser les yeux en croisant ces manifestations d’hystériques, de subir sans broncher leur loi qui pour l’instant force est de le constater reste celle du plus fort face à un état dépassé.

Et la attention, si la république n’est pas suffisamment forte pour bien faire comprendre à ces populations importées que la France n’est pas une terre d'islam et encore moins un champ de bataille par procuration, que les citoyens français non musulmans et non juifs n’ont que faire d’un conflit qui remonte à la nuit des temps dont plus personne ne se souvient de l’origine et qui ne les concerne en rien, les émeutes de 1995 pourraient passer à coté de ce qui attend le pays pour une fête à Neu Neu.

Didier Meyer

*Fatah est l'acronyme inversé partiel de «harakat ut-tahrîr il-wataniyy ul-falastîniyy», « Mouvement national palestinien de libération  ». La pratique de l'acronyme en général et de l'acronyme inversé en particulier étant très rare en arabe, la dénomination Fatah a été délibérément choisie en raison du rapprochement avec le mot fath, « conquête » (d'après les premières « conquêtes » arabo-musulmanes). Le principe de l'acronyme a été repris par le Hamas.

Publié dans TERRORISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article