News: ISRAEL en GUERRE sur le WEB - Les Hackers Israéliens attaquent les sites Internet du Hamas et répondent aux Hackers pro-palestiniens. La guerre du web gagne en violence.

Publié le par shlomo



Par Mickael Finkelstein
israel valley

Une initiative israélienne est en train de mobiliser les internautes pour attaquer et détruire les serveurs du Hamas. Le site « Help Israel Win » invite les utilisateurs à télécharger un fichier pour submerger les serveurs du Hamas afin de les faire crasher.

5000 personnes font partie de cette initiative.

« Help Israel Win » est « un groupe d’étudiants qui en ont assez de voir les habitants de Sdérot souffrir sans rien faire. Nous avons lancé ce projet pour rassembler le plus d’internautes possible, l’objectif étant d’utiliser ce rassemblement pour gêner les activités d’un ennemi qui cherche la destruction d’Israël ».

Un autre site Internet, Winnet (http://www.winnet.co.il/), a lancé une campagne similaire. Il propose des liens vers les sites du Hamas et demande aux personnes d’écrire des messages en hébreu, en anglais et en arabe : « nous ne nous laisserons pas avoir par les terroristes ».

170 000 personnes ont visité le site Winnet, créé pourtant il y a 4 jours seulement.

Pour rappel, le nombre de tentatives de hackage des sites israéliens est également en train d’exploser. David Allouch, le fondateur d’Applicure expliquait au quotidien israélien Globes : « nous parlons d’organisations iraniennes, dont certaines se disent communistes, et certaines associations liées à la Syrie et au Hezbollah. Ce fait est marquant puisque lors de la guerre du Liban de 2006, les hackers étaient plutôt de jeunes Marocains ».

Selon David Allouch, l’autre principale différence entre les tentatives de piratage lors de la seconde guerre au Liban et maintenant est que, cette fois, les hackers veulent pirater le plus grand nombre de sites possible, indépendamment de leur taille.

Pourtant, les hackers venant du Maroc se sont récemment attaqués au site Ynet.

En effet, les Israéliens, qui sont en général très fiers de leurs start-up spécialistes de l’anti-piratage se sont fait avoir comme des débutants par un groupe de cyberguerre marocains.

Pour mémoire, le groupe «Team Evil » qui a réalisé l’opération contre Ynet avait déjà attaqué par le passé différents serveurs de l’Etat hébreu.

Les sites piratés comprennent notamment Mazda Israel, Ynet et Cargo Airlines.—

Mickael Finkelstein

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article