LES BARBARES ONT ENVAHI L'EUROPE....

Publié le par shlomo

Manifestation à Oslo, Norvège, le 10 janvier

Traduction d’extraits de : Islam in Europe : Oslo : ’Children used as shields’

Un groupe d’enfants portant des t-shirts peints à la main pour avoir l’air ensanglantés ont été mis à l’avant du défilé des manifestants qui marchaient du Parlement jusqu’à l’ambassade d’Israël hier. Les organisateurs disent que c’était dans le but d’empêcher la manifestation de tourner à la violence.

Lorsque les manifestants sont arrivés à l’ambassade, les enfants étaient aux premières lignes et scandaient des slogans, tandis que les organisateurs retenaient les autres derrière.

Il s’est vite avéré que la présence des enfants n’a malheureusement pas contribué à pacifier la manifestation. Un pétard a été lancé sur la police et a explosé tout près des petits enfants. Ils ont eu très peur et ont dû être éloignés.

Erling Lae, chef du conseil municipal d’Oslo, ne veut plus que des enfants soient à nouveau utilisés de cette façon dans une manifestation.

« Ici, les enfants ont été intentionnellement utilisés comme boucliers. C’était très imprudent et je ne veux pas que cela se répète. Je demande aux organisateurs de manifestations comme celle-ci de ne plus y amener des enfants, du moins pas à l’avant du défilé, sachant que cela peut provoquer des situations dangereuses », a-t-il dit à Dagbladet.no.

Tant des psychologues que des politiciens ont réagi au fait de mettre des enfants dans une telle situation de vulnérabilité.

« C’est déplorable d’amener des enfants dans des manifestations sachant qu’il y a un risque que l’atmosphère se réchauffe et dégénère en violence », a expliqué le psychologue et directeur du Centre de psychologie de crise à Bergen, Atle Dyregrov, à NTB

 

POINT DE BASCULE

Publié dans TERRORISME

Commenter cet article