Actes de vandalisme en Italie : l’antisémitisme à la mode musulmane fait des émules.

Publié le par shlomo


Les manifestations aux slogans antisémites scandés dans les rues européennes sans que les autorités ne sanctionnent, semblent donner des idées aux nazillons qui manifestent maintenant eux aussi leur soutien au . Si le droit à l’ passe par le soutien au , pas de problème , ils peuvent le soutenir eux aussi.

 

Rome - Dans le nuit de mercredi à jeudi, sur l’avenue Libia dans le quartier Africano à Rome, des inconnus ont collé avec du silicone les rideaux de fer de magasins appartenant à des commerçants juifs de façon à en empêcher l’ouverture et ils ont signé leur action antisémite avec une banderole sur laquelle était écrit : “Boicottez Israël ” suivi de leur signature “Militia” accompagnée d’un dessin représentant un faisceau fasciste.

« Nous avons dû faire venir le serrurier » comme explique le porte-parole des commerçants juifs de l’avenue Libia, Davide Sonnino. « C’est honteux. Après quelques coups de fil, j’ai su que la même chose s’est produite à Piazza Bologna dans le quartier Appio-Latino.»

Il y a une dizaine de jours des inscriptions antisémites et pro- avaient été découvertes, tôt le matin, sur les murs de magasins appartenant à des commerçants juifs du quartier de Piazza Bologna et toutes portaient la signature de l’association d’extrême-droite “Militia” alors que d’autres tags antisémites ou contre les médias avaient été tracés à la peinture rouge, toujours par des inconnus, sur les murs d’édifices abritant les sièges sociaux de quelques journaux. Suite à ces actes de vandalisme, le procureur de la république de la capitale italienne a ouvert une enquête pour instigation à la haine raciale et pour dommages à la propriété, comme cela est prévu par la loiMancini.

« J’exprime mes préoccupations et mon entière solidarité à tous les commerçants juifs, en particulier à ceux touchés par le boycott des voyous de l’extrême droite» a déclaré ce matin le maire de Rome, Gianni Alemanno, en ajoutant: « Il nous faut absolument arrêter cette spirale de démence agressive qui entraîne une augmentation et une agravation des actes antisémites dans notre ville et qui sont l’oeuvre d’extrémistes, de droite comme degauche, ceux qui brûlent les drapeaux d’Israël. J’appelle les enquêteurs et la magistrature à une sévère répression de ces actes intollérables et je m’engage à ce que l’administration de la ville de Rome dédommage les commerçants juifs pour les torts subis par ce boycottage.

Source : Repubblica

Autre fait qui semble indiquer une récupération de la “Palestine” par les fascistes bruns, à Naples, des tracts d’extrême-droite de “soutien à la palestine” ont été retrouvés dans une fontaine dont ils ont colorés les eaux en rouge.

Mais il n’est pas impossible qu’il s’agisse d’une action déguisée ou téléguidée par l’islam chiite (l’ ou le Hezbollah) dont les membres ont plusieurs fois revendiqué ce même type d’action par le passé.

Source : Corriere del Mezzogiorno

Publié dans ANTISEMITISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article