Témoignage d’un ambulancier palestinien

Publié le par shlomo

transcris par D. E. Guez


Mohammed Shriteh, 30 ans, est un ambulancier assermenté et formé par le Croissant-Rouge palestinien. il a commencé à travailler dans le quartier de Al Quods le 1er janvier, sixième jour de la guerre. "Cette guerre n’a pas été aussi chaotique que je le redoutais" a dit M Shriteh au journal Herald : "nous avons travaillé en coordination avec l’armée israélienne avant d’aller ramasser les blessés, parce qu’ils ont nos noms et nos numéros d’identité de telle façon qu’ils ne nous tirent pas dessus."

M Shriteh a dit que les menaces les plus immédiates venaient du Hamas qui n’hésitait pas à kidnapper des ambulances au cœur des combats pour sécuriser ses combattants.

"Au cours de la deuxième semaine j’ai reçu un appel de nuit d’une maison à Jabaliya. je suis arrivé à la maison, il y avait beaucoup de tirs et d’explosions tout autour", dit-il. À cause de l’urgence de l’appel M Shriteh raconte qu’il n’avait pas eu le temps de coordonner son déplacement avec l’armée israélienne.

"Je savais que les Israéliens m’observaient parce que je pouvais voir le rayon du laser sur l’ambulance et même sur mon corps", raconte-t-il.

Quand il est sorti de l’ambulance et a pénétré dans la maison, il a vu qu’il y avait trois combattants du Hamas à l’intérieur, la moitié de la maison avait déjà été détruite. "Ils avaient peur et étaient très nerveux, ils baissèrent leurs armes et m’ordonnèrent de les faire sortir, de les mettre dans l’ambulance et de les emmener". J’ai refusé parce que si les Forces Israéliennes me voyaient faire cela, c’en était fini de moi, je ne pourrai plus jamais évacuer des blessés. "Alors un des combattants m’a pointé son fusil sur la tête pour me forcer, j’ai encore refusé et après ils m’ont laissé partir."

M Shriteh Mohammed raconte que le Hamas a fait plusieurs tentatives pour kidnapper l’entière flotte des ambulances de l’hôpital Al Quods durant la guerre. "Vous savez, quand ils arrivent, des gens vous appellent pour vous prévenir. Alors nous sommes tous montés dans nos ambulances en simulant une urgence et nous sommes revenus seulement quand ils étaient partis." transcris par D. E. Guez

lire l’article en anglais

Vidéo de 18’ montrant des combattants du Hamas utilisant une ambulance de l’ONU

Publié dans TERRORISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article