INCIDENTS ET AGRESSIONS ANTISEMITES....

Publié le par shlomo

Synagogue brulée en Turquie 02.02.09 (09:29)
Des inconnus ont mis le feu, dimanche, à une ancienne synagogue, non utilisée, dans la ville de Bursa au nord-ouest de l’Anatolie, en Turquie.
Ce premier passage aux actes, intervient dans un climat antisémite vivement ressenti par la communauté juive locale suite aux positions anti-israéliennes affichées par le gouvernement turc, consécutivement à l’opération «plomb durci», avec à son apogée, l’esclandre provoqué à Davos par le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, lors d’une intervention du président Shimon Pérès.

En fin de semaine passée la Professeure Layla Navarro, une psychologue de confession juive, réputée en Turquie, avait d’ailleurs publié une lettre ouverte dans le quotidien de gauche «Radikal», dans laquelle elle exprimait les craintes de la communauté israélite, face à un climat perceptible d’antisémitisme.
Elle avait, suite à cet article ayant provoqué de nombreuses réactions d’intellectuels, reçu un appel personnel du président de l’Etat, Abdullah Gül, qui lui a affirmé que « les juifs sont souhaités, et non des citoyens indésirables du pays».
israel Infos

01-02-2009 / Islande

Islande - Signes antisémites sur un magasin à Reykjavik

Sur la porte d'un magasin de bicyclettes, une pancarte exposée déclare crûment: " Judar Ekki Velkomnir" – "Les juifs ne sont pas les bienvenus ici". Le mot utilisé sur la pancarte - "Judar" – a en Islandais une signification péjorative. "Gydingur" est le mot correcte a utiliser pour "juif". Les mots "Hamas" et "solidarité" apparaissent également sous la pancarte.
Source: www.israelnationalnews.com



31-01-2009 / Venezuela

Venezuela – L'inscription "on ne veut pas des juifs" sur une synagogue

"Nous ne voulons pas de juifs ici" et "Juifs, partez d'ici", telles sont les inscriptions qui ont été peintes sur les murs de la synagogue Sépharade à Caracas, la capitale du Venezuela.
Le vice-président de la communauté juive au Venezuela, David Bitan, a raconté à ynet que les vandales sont rentrés dans la grande synagogue, ont brisé la porte, ont sorti les livres de l'armoire et les ont jetés par terre. Puis ils on écrit les inscriptions "Nous ne voulons pas de juifs ici"' et "Juifs, partez d'ici". Cela s'est déroulé entre 22:00 et 3:00 du matin selon l'heure locale.
"Nous avons trouvé le gardien par terre, ils l'avaient menacé d'un revolver", a ajouté Bitan et a déclaré que la communauté juive avait porte plainte à la police. "C'est une situation très compliquée pour les juifs du Venezuela. Les inscriptions ne sont pas contre Israël mais contre les juifs. Depuis deuz-trois ans, nous avons eu plusieurs cas d'antisémitisme et nous le ressentons".
Le porte-parole de la Fédération des Communautés Juive du Venezuela, Daniel Ben-Naim, a dit: "Il n'y a jamais eu un tel cas. Cela semble avoir été bien préparé. Il ne s'agit pas de vulgaires voleurs, c'était organisé. Nous avions peur qu'une telle chose ait lieu. Le climat dans les medias officiels était de plus en plus contre Israël et contre les juifs. Il y a des centaines d'articles et de publicités, des affiches, des tracts antisémites."

Source: www.ynet.co.il




31-01-2009 / États-Unis d'Amérique

Etats-Unis – Une synagogue profane à Portland.

Etats-Unis – Une synagogue profane à Portland.
La police de Portland enquête sur la profanation d'une synagogue dans la ville.
Les autorités ont déclaré que des inconnus ont peint une croix gammée sur le signe de la synagogue Shaarey Tfilot". Le rabbin de la synagogue a déclaré en réaction de l'incident qu'il appelait toute la communauté a se réunir et a agir ensemble contre la haine.

VIDEO



29-01-2009 / Ukraine

Ukraine – Des tracts antisémites éparpillés dans une synagogue

Des tracts menaçant d'assassiner des juifs ont été eparpilles près d'une synagogue dans la ville de l'est de l'Ukraine,
onetzk .
Les huit tracts prévenaient les juifs qu'ils seraient "tenus responsables" pour le meurtre d'enfants Palestiniens dans la Bande de Gaza lors de l'opération militaire récente d'Israël contre le Hamas.
Source: http://jta.org/


29-01-2009 / Italie

Italie – Un prêtre italien: les chambres à gaz servaient à la désaffection

Floriano Abrahamowicz
Encore un prêtre de la tendance conservative de l'Eglise Catholique a publiquement renié que les nazis aient exterminé des juifs dans des chambres à gaz pendant l'Holocauste. "La seule chose qui soit certaine concernant les chambres à
az" a déclaré le prêtre Floriano Abrahamowicz, " est qu'elles servaient a désaffecter".
Le prêtre Abrahamowicz a dit ces paroles à Trévise, dans le nord de l'Italie lors d'une interview publiée dans le journal local Tribuna di Treviso mais à cause de la tension existant dernièrement entre le Vatican et le rabbinat autour de la réhabilitation au sein de l'Eglise d'un archevêque de tendance conservative qui avait nié l'Holocauste, ces paroles ont été largement publiées dans les médias Italiens.
Abrahamowicz, comme l'archevêque Richard Williamson dont le statu a été réhabilité par le pape malgré avoir nié le génocide dans les chambres à gaz, appartient à la tendance conservative de l'archevêque Marcel Leparve.
Selon Abrahamowicz, il ne peut affirmer si des personnes ont été assassinées dans les chambres à gaz car il n'a pas examiné la question. Il a stipulé qu'il n'avait aucun doute sur le fait que six millions de juifs "et même peut-être d'avantage"' ont été tués pendant l'Holocauste. Malgré cela, il a également comparé cela à d'autres actions de "génocide" qui n'ont pas eu la même reconnaissance publique, comme le bombardement de ville Allemandes par les Alliés lors de la Seconde Guerre Mondiale et les actions d'Israël à Gaza.
"Les Israéliens ne peuvent dire que le génocide dont ils ont souffert par les nazis est plus grave que celui qui se déroule à Gaza, parce qu'ils ont tué plusieurs milliers de gens et que les nazis ont tué 6 millions", ainsi a-t-il été cité. De plus, il a décrit le peuple juif comme des "assassins de Dieu" et appelé les juifs a "adopter notre Jésus".

Source: www.ynet.co.il

Publié dans ANTISEMITISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article