Le Parlement européen refuse de dénoncer la montée de l'antisémitisme

Publié le par shlomo


Le Congrès juif européen (CJE) s'est dit extrêmement déçu par l'inertie et le refus du Parlement européen de dénoncer publiquement la récente vague d'actes antisémites qui se sont produits dans toute l'Europe.

En l’espace de quatre semaines, plusieurs pays d'Europe occidentale, y compris la France, la Belgique et le Royaume-Uni, ont connu un nombre alarmant d'actes antisémites (violences physiques, vandalisme et menaces) – qui représentent presque la moitié de tous les actes antisémites répertoriés dans ces pays durant toute l’année 2008.


Les députés européens et les groupes parlementaires n'ont pas suivi l’exemple du Président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering, qui a fermement condamné ces actes antisémitismes. A l'occasion de la Journée internationale du souvenir de la Shoah, M. Pöttering a adressé une lettre au Président du Congrès CJE, Moshe Kantor, dans laquelle il fait part de son souhait que le Parlement exprime sa condamnation et son rejet de tout acte antisémite et d’intolérance. "Ce sont des phénomènes qui n'ont pas leur place dans notre communauté de valeurs dans une Europe moderne", a-t-il déclaré.

M. Kantor regrette que le Parlement européen qui siège en session plénière à Strasbourg n'ait pas inscrit la question de l’antisémitisme à l'ordre du jour.

Le CJE a à nouveau exhorté les institutions de l'Union européenne et, en particulier le Parlement européen, à adopter une résolution qui condamne fermement l'antisémitisme en Europe.

Source: EJC (EU Parliament Refuses to Denounce Rising Anti-Semitism, mis en ligne le 2/2/2009)

Article connexe:
European Jewish group: EU parliament fails to denounce anti-Semitic attacks in Europe

Publié dans ANTISEMITISME

Commenter cet article