Nadine Al Bedair sur la condition des femmes en Arabie saoudite

Publié le par shlomo

La journaliste Nadine Al Bedair sur la condition des femmes en Arabie saoudite :

À faire écouter à ceux et celles qui prétendent encore que Mahomet a été un visionnaire et un révolutionnaire qui a donné tous ses droits à la femme ! Rappelons qu’en Arabie saoudite, berceau de l’islam, la charia est la SEULE source du droit.

Nadine Al Bedair, une saoudienne, vit maintenant à Dubaï.

Extraits : J’anime une émission de télévision portant le titre « Égalité ». Il y a très peu de militantes féministes en Arabie saoudite qui acceptent de parler d’égalité entre les hommes et les femmes. Il n’y a pas d’égalité dans mon pays. Les femmes saoudiennes n’ont aucun droit et elles souffrent énormément. Au nom de dieu, on nous dit que les femmes doivent rester à la maison, élever des enfants et faire la cuisine, ne pas travailler, ne pas parler. Je pense qu’au nom de dieu, j’ai le droit de parler avec conviction et de contribuer à construire notre pays. Nous ne pouvons dépendre entièrement des hommes. Les femmes sont fortes et peuvent affronter les défis et la compétition sur le marché du travail.

Moi et d’autres féministes avons tenté d’en parler haut et fort. Mais je ne suis plus autorisée à écrire dans les médias saoudiens sur les droits des femmes. Les gens me disent que les choses changeront lentement. Mais je n’ai pas le temps d’attendre. Le monde évolue rapidement, nous sommes à l’ère d’Internet et des technologies. Ceux qui doivent changer sont les islamistes et les traditionalistes. Je ne vais pas attendre qu’ils changent pour ensuite commencer à vivre ma vie. Je n’ai qu’une vive à vivre, et je veux la vivre comme je l’entends et non comme les islamistes l’entendent. C’est pourquoi je vis maintenant à Dubaï. Plusieurs saoudiennes vivent maintenant à Dubaï ou dans d’autres pays pour pouvoir mener une vie normale. Peut-être que nos filles verront les résultats du travail que nous faisons comme féministes et militantes pour les droits des femmes.

Voir aussi :

Pour les femmes, l’Arabie est pire que Guantanamo

Arabie saoudite - Enceinte à la suite d’un viol collectif, elle est condamnée à la prison et à 100 coups de fouet pour "adultère"

http://www.pointdebasculecanada.ca/spip.php?article936


Publié dans ISLAM

Commenter cet article