Shimon Peres exhorte l'Europe à cesser de soutenir le Hamas

Publié le par shlomo


Shimon Peres a très justement rappelé une dure et tragique réalité : l'Europe politique reste foncièrement hostile à Israël.

"Peres a continué d'insister sur le sujet au cours de la réunion, expliquant que la conduite des Européens "empêchait le bon déroulement du processus de paix et induisait en erreur la population palestinienne.""

"Les dirigeants européens doivent continuer à condamner publiquement le Hamas et ses actions plutôt que d'exprimer leur soutien au dialogue, risquant de vouer les Palestiniens à l'exploitation," a exprimé Shimon Peres au Parlement européen mardi.

"L'Europe doit reconnaître que le Hamas est un groupe de terreur dangereux et meurtrier et qu'elle doit cesser sa sympathie et son soutien", a-t-il déclaré lors d'une réunion avec Hans-Gert Pöttering, qui était en Israël pour diriger une délégation d'anciens parlementaires européens.

Peres a continué d'insister sur le sujet au cours de la réunion, expliquant que la conduite des Européens "empêchait le bon déroulement du processus de paix et induisait en erreur la population palestinienne".

En réponse, le Président du Parlement a réaffirmé les bonnes intentions de l'Europe mais a expliqué que, alors que son but premier était le déroulement du processus de paix, des avancées positives devaient être faites pour s'assurer que le but était accessible.

"L'Europe a besoin et souhaite voir des réalisations pratiques sur le terrain, notamment des mesures de confiance établies entre les deux parties, et nous nous tournons vers vous pour faire avancer le processus parce que vous êtes un homme de paix" a déclaré Pöttering à Peres.

Ce à quoi Peres a à nouveau répondu que le Hamas était une organisation terroriste et que le gouvernement israélien refusait de faire un quelconque compromis dans sa guerre contre la terreur.

"Le Hamas est une organisation terroriste meurtrière, et extrémiste, qui utilise ses propres citoyens comme bouclier humain" a-t-il dit.

"Israël se bat et continuera à mener une guerre totale contre la terreur, au cours de laquelle le gouvernement n'empêchera pas l'arrivée de denrées humanitaires dans la bande de Gaza"."

Source : TJP, article mis en ligne le 25 février

- Tonnerre d'applaudissements pour Mahmoud Abbas au Parlement européen
- Interview du Commissaire européen Louis Michel à Al-Ahram analysée par M. Macina
- Moshe Kantor va exhorter le Parlement européen à adopter une résolution contre l’antisémitisme
- Le Parlement européen refuse de dénoncer la montée de l'antisémitisme
- "Les Juifs à la chambre à gaz" - l'ADL appelle à lutter contre l'haine anti-juive en Europe
- Gaubert : le Parlement ne doit pas être associé malgré lui à des campagnes de haine et d'intolérance
- Conférence anti-israélienne au Parlement européen
..

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article