Israël a utilisé des drones pour attaquer au Soudan

Publié le par shlomo



 


D’après le Sunday Times, l’armée de l’Air israélienne aurait utilisé des drones pour bombarder les camions qui transportaient des armes pour les terroristes palestiniens de la bande de Gaza via le Soudan. Le journal britannique, qui cite des sources sécuritaires israéliennes, a ajouté que les camions transportaient, entre autres, des missiles Fajr 3 iraniens capables d’atteindre Tel Aviv.

La chaîne de télévision américaine CBS a dévoilé il y a trois jours qu’Israël avait bombardé 17 camions au Soudan au mois de janvier dernier. Mais les autorités israéliennes se sont abstenues de commenter ces informations.

D’après le Sunday Times, des drones de type Hermes 450 ont attaqué deux convois, tuant au moins 50 contrebandiers et leurs conseillers iraniens.

L’une des sources a indiqué que les deux engins qui ont mené l’attaque étaient par ailleurs accompagnés de deux gros drones de type Eitan. L’UAV Eitan est un drone de combat à long rayon d’action d’une envergure de 26 mètres et d’un poids au décollage de 4 tonnes. Développé par la société nationale Israel Aircraft Industries, il peut décoller et atterrir seul. Capable de rester dans les airs 24 heures, il est chargé de la reconnaissance et la destruction de lanceurs de missiles.

Les sources sécuritaires ont expliqué que l’armée avait choisi d’utiliser des drones pour limiter les risques. “Lorsque vous attaquez une cible fixe, surtout lorsqu’elle est grosse, il est préférable d’utiliser des avions de combat. Mais lorsqu’il s’agit d’une cible se déplaçant et qu’il n’y a pas d’heure spécifique prévue pour l’attaque, les drones sont la meilleure option. Car ils peuvent rester à haute altitude pendant des heures jusqu’à ce que la cible commence à se déplacer”, a expliqué l’un des responsables.

D’après le Sunday Times, les convois transportaient des roquettes de type Fajr-3. La roquette, d’une longueur de 5,2 m et d’un diamètre de 23 centimètres, a une portée estimée de 45 kilomètres. L’engin pèse 407 kg et l’ogive 45 kg. Les roquettes ont été démontées pour pouvoir être transportées par les galeries souterraines d’Egypte à la bande de Gaza. “Ils ont construit la roquette Fajr-3 en plusieurs parties, pour qu’elle puisse plus facilement être introduite dans la bande de Gaza et assemblée sur place par les experts du Hamas, qui ont suivi une formation en Syrie et en Iran”, explique la source.

Le rapport affirme également que les Gardes iraniennes de la révolution ont organisé l’opération. “Les Iraniens sont arrivés à Port Soudan et se sont mis en contact avec des contrebandiers locaux”, explique une source. Le convoi se rendait vers la frontière égyptienne qu’il aurait traversé en graissant la patte des policiers égyptiens.

Samedi, la chaîne américaine ABC a ajouté qu’Israël avait procédé à trois attaques au mois de janvier. Le gouvernement israélien est resté silencieux au sujet de cette opération, mais des sources américaines officielles ont confirmé que le raid avait été effectué par l’armée de l’Air israélienne.


par Yael Ancri
arouts sheva

Publié dans INTERNATIONAL

Commenter cet article