La BBC reconnaît une couverture biaisée défavorable à Israël

Publié le par shlomo


Chas Newkey Burden

"C'est extraordinaire que la BBC confie à un homme comme Bowen la couverture d'un conflit d’une importance aussi capitale. Comme on a pu le constater pendant l'opération Plomb coulé, la couverture médiatique très défavorable à Israël du confit a contribué à créer une atmosphère de haine qui a mené à des actes de violence contre les Juifs dans les rues de la Grande-Bretagne."

Source : Adaptation d'un texte de l'écrivain et journaliste Chas Newkey Burden, qui se définit comme philosémite, publié dans Harry's Place et sur son site personnel Oy va Goy! Le texte a donné lieu à un nombre impressionnant de commentaires intéressants. Titre original: Jeremy Bowen guilty of breaking guidelines on accuracy and impartiality

[J'avais traduit en janvier cet article de Chas: Pourquoi un non-juif va à une manifestation pro-israélienne]

Dans un rapport publié aujourd’hui, l'Editorial Standards Committee de la BBC Trust a reconnu que le rédacteur en chef pour le Moyen-Orient de la BBC, Jeremy Bowen, avait dans sa couverture d’Israël contrevenu aux règles de la corporation relatives à la fiabilité et à l’objectivité de l'information.

Il était grand temps. Bowen n’a eu de cesse de déformer et de tronquer l'information dans ses reportages sur le Moyen-Orient. Citer tous les exemples de son parti pris anti-israélien serait une tâche titanesque. Je me limite donc à attirer l'attention sur un petit échantillon : ici, et ici, et ici, et ici, et ici et encore ici.

J’ai moi-même pu me rendre compte de sa partialité hideuse lorsqu’il y a quelques années je l’ai entendu parler à un événement littéraire. Il faisait des grâces et bombait le torse quand il assurait qu’il était un reporter impartial. Mais pendant toute la soirée, chaque fois qu’il prononçait le mot "Palestinien" ses yeux brillaient, que c’en était presque romantique, et chaque fois qu’il énonçait le mot "Israël", ça sortait comme un crachat.

(Soit dit en passant, le livre de Bowen sur la guerre des Six Jours qu'il présentait ce jour-là a été décrit par le professeur Efraim Karsh, l'un des principaux experts de l'histoire moderne du Moyen-Orient, comme: "superficiel, peu original et plein de préjugés anti-israéliens classiques ". J'ai lu le livre et je pense que le professeur a été trop aimable.)

C'est extraordinaire que la BBC confie à un homme comme Bowen la couverture d'un conflit d’une importance aussi capitale. Comme on a pu le constater pendant l'opération Plomb coulé, la couverture médiatique très défavorable à Israël du conflit a contribué à créer une atmosphère de haine qui a mené à des actes de violence contre les Juifs dans les rues de la Grande-Bretagne.

La Fédération sioniste a déclaré que, à la lumière des conclusions du rapport, le maintien de M. Bowen au poste rédacteur en chef pour le Moyen-Orient de la BBC est intenable.

C'est tout à fait exact. Il est maintenant officiellement reconnu que Jeremy Bowen a contrevenu aux directives de la BBC relatives à l'impartialité et à l'exactitude de l'information.

Il doit partir.

Le rapport: Editorial Standards Findings (en PDF)

- CAMERA Press Release on Key BBC Ruling Against Mideast Editor Jeremy Bowen
-
BBC Admits to Bias, Jonathan Hoffman
-
Complaints of BBC bias partially upheld, Jonny Paul, TJP
- Briefing de Jeremy Bowen à ses troupes (courriel du 5.1.2007):
Jeremy Bowen's internal Middle East briefing; quelle surprise, Stephen Pollard

Publié dans INTERNATIONAL

Commenter cet article