ONU : tollé après une diatribe d’Ahmadinejad

Publié le par shlomo

 

 


23 représentants de l’UE quittent sous les huées pendant le discours d’Ahmadinejad lors de la Conférence de l’ONU sur le racisme (Durban 2). Des dizaines d’autres personnes ont fait de même. Ahmadinejad a également été interrompu par des manifestants affublés de perruques qui l’ont traité de « raciste » :

GENÈVE (AFP) - Conférence sur le racisme : tollé après une diatribe anti-Israël d’Ahmadinejad

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a provoqué lundi un tollé occidental lors de la première journée de la Conférence de l’ONU sur le racisme à Genève, en se lançant dans une violente diatribe contre Israël qui a conduit les pays européens à quitter la salle. Evènement

Ignorant l’appel personnel du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon à ne pas assimiler le sionisme à du racisme, M. Ahmadinejad a profité de l’audience pour critiquer la création d’Israël qui a privé "de terres une nation entière sous le prétexte de la souffrance juive".

Il a accusé les Alliés, après la Seconde guerre mondiale, d’avoir "envoyé des migrants d’Europe, des Etats-Unis et du monde de l’Holocauste pour établir un gouvernement raciste en Palestine occupée".

"Des efforts doivent être fait pour mettre un terme aux abus des Sionistes et de (leurs) partisans", a insisté le président iranien, provoquant le départ de la salle du siège de l’ONU des 23 représentants de l’Union européenne présents, hués par des participants.

Les Européens avaient prévenu de leur intention de quitter la salle si M. Ahmadinejad dérapait avec des "accusations antisémites".

L’intervention du président iranien, qui a duré plus de 30 minutes au lieu de sept prévu, a également été perturbée par les cris de plusieurs manifestants affublés de perruques multicolores et de nez rouge, qui l’ont traité de "raciste" avant d’être expulsés par les gardes de l’ONU.

...

***

TEHERAN (FNA) - Lundi, des milliers de participants à la Conférence d’examen de Durban, à Genève, ont désamorcé un complot du lobby sioniste en vue d’insulter le président iranien Mahmoud Ahmadinejad et de chahuter son discours inaugural à la conférence.

***

PARIS (AFP) - La France va rester à Genève pour la suite de Durban II... La République tchèque, qui assure la présidence de l’UE, a annoncé son retrait définitif de la réunion. ...

***

PARIS (AFP) - Ahmadinejad sur Israël : Paris appelle l’UE à la fermeté face à la "haine raciste"

La France a appelé lundi l’Union européenne à faire preuve d’une "extrême fermeté" après le discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la conférence de "Durban II" sur le racisme à Genève, qualifié par Paris d’"appel intolérable à la haine raciste".

Le discours prononcé par le président iranien constitue "un appel intolérable à la haine raciste" et "il bafoue les idéaux et les valeurs inscrites dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme", a déclaré dans un communiqué le président Nicolas Sarkozy.

...

Bernard Kouchner a affirmé de son côté qu’"aucun compromis n’est possible" face aux déclarations anti-israéliennes du président iranien. Ce dernier a critiqué la création d’Israël après 1945, l’assimilant à un "gouvernement raciste", lors de son discours lundi devant les participants à la Conférence de l’ONU sur le racisme à Genève.

"J’ai indiqué très clairement que la France ne tolèrerait pas que quiconque prenne la Conférence en otage et s’en serve comme d’une tribune pour tenir des propos haineux", a souligné le ministre des Affaires étrangères.

"Conformément à mes instructions, notre ambassadeur auprès des Nations unies à Genève (Jean-Baptiste Mattéi, ndlr), qui dirige la délégation française, a quitté la salle avec ses collègues européens et de nombreuses autres délégations", a poursuivi le ministre.

***

PARIS, 20 avr 2009 (AFP) - Durban II : réactions du Crif et de la Licra au discours d’Ahmadinejad

Le Crif (Conseil représentatif des Institutions Juives de France) et la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) dénoncent lundi dans deux communiqués distincts le discours prononcé par le président iranien par Mahmoud Ahmadinejad, lors de la conférence de "Durban II" à Genève.

...

"Le fait que cette conférence a été inaugurée par Mahmoud Ahmadinejad, violateur patenté des droits de l’Homme, est une honte pour l’ONU", ajoute le Crif.

De son coté, la Licra estime que "la présence et le discours haineux de Monsieur Ahmadinejad, seul chef d’Etat à s’être exprimé en ouverture de la Conférence d’examen de Durban, constitue le clou de ce triste spectacle (....)".

***

IsraNews : Le prix Nobel de la paix Elie Wiesel a jugé lundi que Mahmoud Ahmadinejad était "une honte" pour l’ONU, après la diatribe anti-israélienne du président iranien devant la Conférence "Durban II" sur le racisme à Genève. Le président iranien "est une honte pour les Nations unies, pour la diplomatie mondiale et pour l’humanité tout entière", a estimé M. Wiesel en marge d’une cérémonie de commémoration de la Shoah.

http://www.pointdebasculecanada.ca/spip.php?article1075

Publié dans ANTISEMITISME

Commenter cet article