L'utilisation de l'Holocauste pour attaquer les juifs

Publié le par shlomo


Par Walter Reich

 

La semaine dernière, des dizaines de villes ont organisé des cérémonies pour marquer la Journée de Mémoire Internationale de Commémoration de l'Holocauste. Les bonnes nouvelles sont que l'on se souvient des morts. Les mauvaises nouvelles sont que même lorsque l'Holocauste reste inscrit dans la mémoire collective universelle, il devient de plus en plus une arme tournée contre les juifs et contre l'état juif.

De manière ironique, pour certains, la reconnaissance de l'existence de l'Holocauste est devenue un écran derrière lequel l'antisémitisme regagne de nouvelles forces. Le noyau dur des haïsseurs de juifs a passé des dizaines d'années a réfuter le génocide le plus documenté jamais survenu dans l'histoire humaine. Cela leur a valu une telle dérision, que de nombreux antisémites ont commencé a reconnaitre la véracité de l'Holocauste et à présent, il espèrent simplement que cette reconnaissance leur procurera une immunité contre leur inculpation d'être des antisémites depuis le début. Comment une personne peut-elle être antisémite, demandent-ils, alors qu'ils reconnaissent l'existence de l'Holocauste?

Néanmoins, comme certains individus qui n'aiment pas les juifs l'ont découvert, il est bénéfique de reconnaitre l'Holocauste si celui-ci peut devenir une arme retournée contre les juifs. Selon eux, les juifs sont aujourd'hui devenus des nazis. L'état juif perpètre soi-disant un Holocauste contre les Palestiniens. Les juifs, ainsi affirment ceux qui les haïssent, ont toujours été mauvais et leur méchanceté ne fait que s'accroitre.

Bien sûr, tous les critiques d'Israël ne sont pas le résultat de cette logique raciste. Les hommes de bonne volonté de par le monde sont choqués, naturellement, par la mort tragique et horrible de civils Palestiniens, et parmi eux, ceux qui sont morts lors de la dernière guerre dans la Bande de Gaza. Comme tout autre pays, Israël est critiquable. Mais les énormes et interminables éruptions de colère contre l'état juif – dans un monde où d'autres états et d'autres groupes n'éveillent souvent que très peu de colère, même s'ils se conduisent d'une manière beaucoup plus dévastatrice et immorale – n'ont que peu d'explications. L'une d'elles est que l'attaque Israélienne est devenue le moyen d'attaquer l'alliée d'Israël, les Etats-Unis. Une autre explication est que les attaques exagérées contre Israël, particulièrement celles qui font usage de la linguistique de l'Holocauste, sont devenues un moyen supplémentaire d'attaquer les juifs.

La Ligue contre la Diffamation a documenté la manière dont laquelle cet arme a été utilisée, pendant la dernière guerre contre le Hamas. Voici quelques-uns des slogans dont il a été fait l'usage pendant des manifestations: au Time Square, des pancartes ont été brandies, comprenant les expressions: "Israël: le Quatrième Reich", "Arrêtez l'Holocauste par Israël", "Les survivants de l'Holocauste perpètrent un Holocauste", "Arrêtez le génocide à Gaza", et "Génocide nazi, génocide Israélien". A Chicago: "L'Holocauste des Palestiniens se déroule actuellement à Gaza". Lors d'une manifestation à Los Angeles, l'Etoile de David du drapeau Israélien a été remplacée par une croix gammée, accompagnée par les mots: "Amélioration de l'Holocauste, version 2.0". A San-Diego: "Arrêtez l'Holocauste perpétré par Israël à Gaza". La Ligue contre la Diffamation a reporté que pendant une manifestation à Washington, des manifestants ont brandi l'effigie du Premier Ministre Israélien portant un ruban noir avec la croix gammée sur sa manche et portant un bébé mort dans ses bras.

La guerre à Gaza a éveillé des attaques similaires de la part de plusieurs dirigeants et de personnalités influentes dans le monde. "Ce qui se passe actuellement dans la Bande de Gaza est un holocauste", a déclaré, selon "Reuter", le Président du Venezuela, Hugo Chavez, pendant son appariation à la télévision. Le 'New York Times' a cité un cardinal catholique disant que Gaza "ressemblait de plus en plus à un grand camp de concentration." Selon le 'Jerusalem Post', une diplomate Norvégienne en poste en Arabie Saoudite a envoyé un courriel à son Ministère des Affures Etrangères, écrivant: "Les petits-enfants des rescapés de l'Holocauste de la Seconde Guerre Mondiale font aux Palestiniens exactement la même chose que ce qu'on leur a fait en Allemagne Nazie."

Selon ce qui a été rapporté, elle a également inclus des paires de photos tendant a suggérer que la situation à Gaza était équivalente à l'Holocauste: a coté de la célèbre photographie de l'enfant juif dans le ghetto de Varsovie, qu'un soldat nazi vise de son arme, la diplomate aurait présenté "la photographie d'un soldat Israélien pointant son arme sur un enfant Palestinien".

Tous ceux qui décrivent Israël comme un pays nazi sont-ils des antisémites? Sans doute pas. Il y a une réelle colère dans le monde musulman, comme en Europe et dans n'importe quel autre endroit, sur les actions d'Israël à Gaza. La souffrance est terrible, de même que les images de dévastation qu'Israël a laissée derrière elle. De plus, il y a beaucoup de personnes qui sont en colère contre Israël parce qu'elle symbolise à leurs yeux les ignobles Etats-Unis.

Mais la réalité est que la plupart des critiques acerbes contre Israël sont d'origine antisémite. Non seulement ils racontent des histoires à caractère nazi sur Israël, mais ils expriment également de claires attitudes antisémites - dont certaines de manière violente et ouvertes et parlent même d'extermination. L'Institut de Recherches et de Communication au Moyen-Orient, un organisme à caractère pro-israélien mais fiable, documente depuis des années l'antisémitisme tel qu'il s'exprime à la télévision Palestinienne, et qui comprennent des appels a assassiner des juifs. Il a été reporté qu'un jour avant la Journée Internationale de Commémoration de l'Holocauste, un homme de religion Egyptien a avoué à la télévision islamique que l'Holocauste avait bien eu lieu et il a ajouté qu'il espérait que le jour viendrait où les musulmans feraient aux juifs que ce les Allemands leur avaient fait. Afin de clarifier son intention, selon l'Institut, il a présenté le passage d'un film où on voit des rangées de corps juifs entassés dans des fossés.

En déclarant en 2005 Journée Internationale de Commémoration de l'Holocauste, l'Assemblée Générale des Nations-Unies avait de bonnes intentions, même si certains dans le corps mondial espèrent encore porter atteinte à la légitimité d'Israël. De telles commémorations aident le monde a comprendre que le but qui était à la base de l'Holocauste était d'exterminer tout un peuple et aide également a comprendre les énormes différences entre cet événement et, par exemple, la guerre à Gaza. Mais malgré la reconnaissance de l'Holocauste qui va croissant, elle devient de plus en plus une arme tournée contre les juifs et contre l'état juif.

Walter Reich, Professeur des Relations Internationales à l'Université Georges Washington, est l'ancien directeur du Musée à la Mémoire de l'Holocauste aux Etats-Unis.

Source: http://www.washingtonpost.com/
http://www.antisemitism.org.il/fra/articles/38302/L%5C%27utilisationdel%5C%27Holocaustepourattaquerlesjuifs%E2%80%93ParWalterReich

Publié dans ANTISEMITISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article