ANTISEMITISME : YAD VASHEM DESIGNE LA LITUANIE

Publié le par shlomo

Le mémorial de la Shoah Yad Vashem s'inquiète fortement de l'atmosphère antisémite et révisionniste qui règne ces jours-ci en Lituanie.


Pendant près d'un an les Autorités lituaniennes ont en effet mené des investigations auprès des survivants juifs lituaniens de l'Holocauste, qui exercaient des activités diverses durant la seconde guerre mondiale.


Parmi ces survivants figure le Dr Yitzhak Arad, historien de la Shoah et qui est également membre du directoire de Yad Vashem.

« Malgré les différentes actions de protestations menées par le mémorial de la Shoah à Jérusalem et d'autres organismes à travers le monde, la persécution des partisans juifs lituaniens se poursuit sur le territoire, et de nombreux actes antisémites tels des inscriptions à la peinture et autres graffitis pullulent sur les bâtiments des organisations juives » a indiqué Yad Vashem dans un communiqué.

Dans une lettre datée du 10 août, le Président de Yad Vashem, Avner Shalev a écrit au Premier ministre lituanien Gediminas Kirkilas pour lui faire part de son inquiétude concernant les pratiques menées par son pays.

« Malheureusement, le tollé public suscité n'a pas encore amené les Autorités lituaniennes à prendre des mesures raisonnables pour apporter des réponses concrètes.
Si rien n'est fait pour contrer le révisionnisme et les distorsions de l'Histoire, comme ces enquêtes sur les partisans juifs qui en sont le premier exemple, ce phénomène pourrait perdurer et même s'accroitre au sein de votre nation.
A la lumière des derniers évènements qui s'éternisent, Yad Vashem vous appelle à agir personnellement et directement afin de restaurer l'intégrité de la Lituanie dans le concert des nations éclairées et démocratiques en mettant fin à ses enquêtes arbitraires.
Ce n'est qu'en abordant ouvertement et honnêtement les vérités complexes du passé que votre nation se construira un avenir sûr et prospère » a-t-il indiqué.

Outre cette missive, Avner Shalev a également écrit au Président de la Commission historique lituanienne, Emanuelis Zingeris , pour que ce dernier exprime sa désaprobation sur la situation qui prévaut actuellement en Lituanie.

Publié dans ANTISEMITISME

Commenter cet article