REVUE DE LA PRESSE ISRAELIENNE

Publié le par shlomo

A LA UNE

    
Enterrement des israéliens tués dans un attentat

 
Deux soldats en permission ont été abattus vendredi par des Palestiniens, lors d'une attaque revendiquée conjointement par le Hamas et le Djihad islamique.
 
Ahikham Amichaï et David Rubin, habitants de Kyriat Arba, avaient profité d'un congé pour aller se promener près d'une source au sud d'Hébron en compagnie d'une jeune femme, quand des terroristes palestiniens circulant en voiture, ont ouvert le feu dans leur direction. Les deux israéliens ont réussi à tuer un de leurs assaillants, et à en toucher deux autres, dont l’un est mort des suites de ses blessures. Leur amie qui n’a pas été atteinte, est parvenue à se cacher et à avertir l’armée.
Le président du conseil municipal de Kyriat Arba, Tzvi Katzover, qui a pris la parole lors de l'enterrement des victimes samedi soir au cimetière du Mont Herzl à Jérusalem, a affirmé que "le gouvernement qui libérait des terroristes et leur donnait des armes était le responsable de ces meurtres".
 
De son côté, le Premier ministre a accusé l'Autorité palestinienne de ne pas prendre les mesures nécessaires pour empêcher de telles attaques. En conséquence, "Israël ne procèdera à aucun changement sur le terrain qui comporterait un risque pour sa sécurité", a ajouté Ehud Olmert, en allusion notamment aux demandes palestiniennes de lever plusieurs barrages militaires dans la région.
 
Les forces de l'ordre du Fatah ont pour leur part annoncé l'arrestation de deux miliciens suspectés du meurtre des soldats, et l'AP a réaffirmé sa volonté de respecter ses engagements de faire cesser les violences.
 

  Diplomatie

 
-   Le président français a appelé les Israéliens, dimanche au Caire, à agir pour aider à la création d'un "Etat palestinien moderne, démocratique et indépendant", qui constituerait selon lui, la meilleure garantie pour la sécurité d'Israël. Il a rappelé, lors d’une conférence de presse conjointe avec le président égyptien Hosni Moubarak, que la position de la France envers Israël était constante, celle d'un "ami fidèle", mais pas forcément "complaisant". Nicolas Sarkozy a par ailleurs annoncé son intention de se rendre à Jérusalem et dans les territoires palestiniens au printemps prochain.
Le président français a d'autre part affirmé que la France coupait toute relation avec la Syrie tant que Damas ne permettrait pas l'élection d'un président au Liban, dont le poste est vacant  depuis la fin du mandat du prosyrien Emile Lahoud, le 23 novembre dernier.
 
-   Le chef du gouvernement israélien a rendu hommage dimanche à Benazir Bhutto, ancienne Premier ministre du Pakistan assassinée jeudi près d'Islamabad, qu'il a évoquée comme ayant été "victime d'un acte terroriste issu de l'extrémisme islamique". "Nous avons accueilli (la nouvelle) avec une grande tristesse, et nous nous inclinons à la mémoire de la combattante de la liberté, Benazir Bhutto", a notamment déclaré Ehud Olmert à l'ouverture de la séance hebdomadaire du conseil des ministres.
 
-   Le sénateur américain Arlen Specter, qui avait rencontré Ehud Olmert la semaine dernière à Jérusalem, a estimé dimanche, après des entretiens avec le président Bachar al-Assad et de hauts dirigeants syriens, qu'Israël et la Syrie étaient en position de parvenir à un traité de paix.
 
-   Le roi George des îles Tonga dans le Pacifique, en visite en Israël, a été reçu à Jérusalem par le président de l'Etat Shimon Peres. L'archipel des Tonga regroupe quelque cent cinquante îles situées à mille sept cents kilomètres au nord de la Nouvelle-Zélande, qui sont peuplées d'environ cent dix mille habitants.

 

  Sécurité

 
-   Israël a exigé de soumettre à un contrôle sécuritaire les pèlerins palestiniens de retour de La Mecque, après leur refus de revenir dans la bande de Gaza via Israël. Plus de deux mille d'entre eux sont bloqués au large du port égyptien de Nuweiba et attendent les autorisations pour transiter par le passage de Rafiah,  que leur dénient pour l'heure les autorités égyptiennes.
 
-   L'armée israélienne a annoncé avoir saisi un camion chargé de plus de six tonnes de nitrate de potassium, à destination des groupes armés de la bande de Gaza. Pouvant servir à la fabrication d'explosifs, le salpêtre était caché dans des sacs de sucre portant l'estampille de l'aide humanitaire de l'Union Européenne.
 
-   Selon un rapport publié par l’ONG Betselem, plus d'un tiers des Palestiniens tués en 2007 par l'armée israélienne, étaient des civils qui  n'étaient pas impliqués dans des violences. Le nombre total de morts cette année a toutefois fortement chuté par rapport à 2006, passant de 657 à 373 personnes. Par ailleurs, précise le rapport, sept civils israéliens ont été tués au cours de l'année écoulée par les Palestiniens, dont trois dans un attentat suicide à Eilat au mois de janvier dernier, et deux par des tirs à la roquette sur Sdérot. Six soldats de Tsahal ont également péri dans les violences, dont les deux victimes de l’attaque de vendredi prés de Hébron.
 
-   Un terroriste du Hamas a été tué et un autre blessé, dimanche par des tirs de l'armée israélienne au sud de la bande de Gaza. Les deux miliciens palestiniens étaient armés et s'apprêtaient à placer une charge explosive près de la clôture de sécurité.

 

  Politique

 
    Ehud Olmert a décrété que tout projet de construction en Judée-Samarie devrait désormais avoir l'aval du gouvernement. Selon la presse israélienne, Jérusalem a donné de nouvelles assurances aux Etats-Unis qu'un frein serait mis à la construction d'habitations dans les zones disputées, y compris à Jérusalem-est. Le Premier ministre se serait notamment engagé à ce qu'Israël ne lance pas de nouveaux appels d'offres pour la construction de logements dans le quartier de Har Homa, au sud de la capitale, sans pour autant geler les projets en cours.

 

  Economie

 
   Le ministre du Commerce et de l'Industrie Elie Yshaï, a signé dimanche un accord historique obligeant tous les employeurs israéliens à cotiser pour la retraite de leurs employés, à hauteur de 10% de leur salaire brut, et les salariés à verser de leur coté 5% de leur rémunération.

 

  Société

 
-   Le Bureau national des statistiques a publié dimanche les chiffres de la population israélienne, à la veille du nouvel an civil, selon lesquels le pays compte 7,241 millions d'habitants dont 75,6% sont  juifs et 20% arabes. 124.000 Israéliens s'y sont ajoutés au cours de l'année 2007, dont 88% nouveaux nés.
 
-   Plus de quatre mille immigrants clandestins, presque tous originaires d'Afrique, se sont infiltrés en Israël par la frontière égyptienne en 2007, selon des chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur. Ces données ont été confirmées par la représentation en Israël du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), qui a indiqué que tous les clandestins étaient des demandeurs d'asile, six cents d'entre eux ayant fui le Darfour.

 
  

 
Israelinfos.net vous souhaite Shavouah Tov.
 
PROCHAINE EDITION MERCREDI

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article