MAHMOUD LE NABOT ACCUSE PRESQUE LES SAOUDIENS DE TRAHISON

Publié le par shlomo

Iran : A l’OPEP, Ahmadinejad accuse presque les saoudiens de trahison !
18.11.2007

Le président de la République Islamique d’Iran, Mahmoud Ahmadinejad, a qualifié l’Organisation de Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) d’« organisation économique et énergétique très importante », mais qui « se trouve sous pression politique et économique, raison pour laquelle les combustibles fossiles n’ont pas encore trouvé la place qui leur est due au sein de cette organisation ».

Il est révoltant de voir qu’un régime qui utilise la technique de Buy-back pour casser les prix du marché et contourne le principe de la nationalisation du pétrole puisse critiquer une organisation qui a été fondée pour permettre aux pays producteurs de gérer leurs réserves et sortir d’une politique de prix arbitraire décidée par des multinationales. L’OPEP a été créée sous l’impulsion du Shah d’Iran pour que le pétrole devienne un produit comme les autres et non un instrument de chantage ou de spéculations.

Ce que propose ce digne représentant d’un régime des mollahs est de politiser la vente du pétrole et la transformer en un moyen de pression. Placé dans la crise nucléaire, ce chantage devrait au nom d’une solidarité à géométrie variable (arabe, musulmane ou tiers-mondiste selon les besoins du jour), défendre les positions indéfendables des mollahs.

En tenant ce discours polémique et populiste, Ahmadinejad s’adresse à la rue arabe et aux tiers-mondistes sud-américains de la mouvance Chavez pour les exciter et pousser les autres Etats membres modérés à suivre les recommandations des mollahs sous peine de se retrouver accusé de trahison envers le peuple ou encore envers l’ouma.

Le sommet de Ryad était promis à devenir l’arène des discours anti-américains, il est également devenu une tribune pour des discours subversifs anti-saoudiens.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Publié dans IRAN NUCLEAIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article