Vague d'émotion en Israël

Publié le par shlomo

 

Plusieurs milliers de personnes se sont rendues aux funérailles du rabbin Gavriel Holzberg, 29 ans, et de sa femme Rivka, 28 ans, à Kfar Chabad. Le couple sera enterré sur le Mont des Oliviers. Une procession funéraire a débuté à 13 h.

Au centre, la mère de Rivka Holtzberg, Yehudit Rosenberg.
Photo: AP , JPost

Quelques 200 anonymes se sont rendus auparavant dans le bâtiment où ont été déposés les deux cercueils. Les proches se sont recueillis à l'intérieur tandis que de nombreuses personnes lisaient à l'extérieur les tehilim.

Plus tôt dans la matinée a eu lieu l'enterrement d'Aryeh Leibish Teitelbaum, 37 ans, une des six victimes juives de l'attaque du centre Habad de Bombay, avec une procession funéraire sur le mont des Oliviers à sa mémoire.

Il faisait partie de la secte haredi "Toldos Avraham Yitzhak" et avait conservé la nationalité américaine tout en vivant à Jérusalem dans le quartier orthodoxe de Mea Shearim. Sa famille a rejeté l'offre israélienne de l'inclure dans une cérémonie officielle à l'aéroport Ben-Gourion lundi soir, au moment de l'arrivée des cercueils.

En accord avec le groupe antisioniste auquel elle appartient, la famille a rejeté toute implication du gouvernement dans l'enterrement de Teitelbaum et a refusé qu'un drapeau d'Israël recouvre son cercueil, contrairement à celui des autres victimes juives.

Les funérailles des cinq autres victimes ont lieu aujourd'hui à travers le pays. L'enterrement de Norma Shvarzblat-Rabinovich, 50 ans, a débuté à 11 h 30 à Givat Shaoul. Juive mexicaine, elle avait prévu de faire son aliya cette semaine.

Cet après-midi, un office aura lieu à la mémoire de Bentzion Kruman, 28 ans, à Bat Yam. Il sera enterré un peu plus tard dans la journée au cimetière de Segoula en présence de sa famille et de chefs de communauté.

L'enterrement de Yocheved Orpaz (Tel-Aviv) aura lieu en milieu d'après-midi au cimetière d'Yarkon.
Une cérémonie officielle en l'honneur des victimes est prévue plus tard dans la journée, dans la résidence du président Shimon Peres.

Publié dans TERRORISME

Commenter cet article