UN JOURNALISTE SAOUDIEN LUCIDE

Publié le par shlomo


 

 

Un chroniqueur saoudien, dans un accès de lucidité très rare, écrit dans le quotidien arabe, « Al-Sharq Al-Awsat », de Londres, que les Arabes ont perdu leur temps et beaucoup d’argent à essayer de détruire l’État juif, publie Israel International News, lundi 5 janvier 2009.
« Il y a plus de six décennies… que nous [nous sommes mis] à ne parler de rien d’autre que de la Palestine… Et cela a épuisé toutes nos ressources, toutes nos capacités, tout notre temps et toute notre liberté. » Dans son article traduit en anglais, Mash’al Al-Sudairi écrit que bien que l’occupation «juive» d’une partie de la Palestine constitue «une grande oppression», les Arabes ont une habitude de s’auto infliger des coups «par leur opposition à la re-création de l’État juif d’Israël». «Lorsque, au début des années 1930, on nous a offert 80 % de la Palestine, alors qu’il n’était offert aux Juifs que 20 %, nous avons rejeté l’offre. A la fin des années 1940, on nous a offert 49 % de la Palestine, 51 % aux Juifs, et nous avons rejeté cette [offre] », écrit Al-Sudairi.
 « Je suis certain, [et je suis prêt] à parier et même à jurer, par Allah, si seulement 10 % de l’argent que les pays arabes ont investi dans l’armement de leurs armées au cours de cette lutte futile [contre Israël] avaient été investis dans ce qui restait de la Palestine et de son peuple, la bande de Gaza bénéficierait désormais d’un niveau de vie supérieur à celui de Singapour » a t-il ajouté.
 
Photo D.R.
crif

Publié dans MONDE ARABO-MUSULMAN

Commenter cet article